Horreur / Terreur Thriller / Polar / Policier

Criminal Loft

4 octobre 2017
criminal loft

.

 

AUTEUR : ARMELLE CARBONEL

Editions : Milady Thriller (ebook)
Année de sortie : 2015

Poche : 7,90€

Pages : 462

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.

Mon avis

∴ J’ai entendu parler de ce roman vers mai ou juin il me semble, via la story de Floandbooks, et son résumé m’avait énormément plu, donc quand la #GrosseOP a eu lieu cet Eté et que j’ai vu qu’il était en ebook à 0,99 cts, j’ai sauté sur l’occasion pour me le procurer ! L’automne s’installant petit à petit, mon envie de lire des thrillers et des romans angoissants refait surface (même si je lis régulièrement du Stephen King, ça ne compte pas !) et je me suis dit que celui-là ferait parfaitement l’affaire pour commencer ! Je ne me suis pas trompée, puisque j’ai dévoré ce roman en quelques jours à peine, les trois quarts du roman ayant été littéralement bouffé en deux soirées.

◊ Il faut savoir que le lieu où se passe Criminal Loft existe réellement : Waverly Hills a été un sanatorium dans les années 1900 et avait pour but de soigner les malades de la tuberculose mais des opérations chirurgicales très douloureuses auraient été menées sur les patients et on dit donc que ce lieu serait encore hanté par ceux-ci. L’endroit idéal pour mettre en place un tel scénario !

◊ Etant assez friande de films d’horreurs, j’en ai déjà vu quelques-uns avec ce type de décor – j’ai d’ailleurs appris que la saison 2 d’American Horror Story, Asylum, se passait justement à Waverly Hills – du coup je n’ai pas eu trop de mal à m’imaginer le sanatorium, même si Armelle Carbonel a un certain talent pour le rendre sombre, glauque et peu accueillant. On entre très rapidement dans une drôle d’ambiance que l’on sent malsaine : dès les premières pages, on se doute déjà que l’émission de téléréalité ne se passera pas comme prévu ! Ce huis-clos angoissant et prenant vous embarque dans le point de vue d’un véritable sociopathe qui ne nous épargne aucune de ses pensées sordides, et ça j’ai franchement adoré. J’avais peur d’avoir affaire à un « vrai/faux » sociopathe qui devient un doux agneau à la fin de l’émission et se repent des horribles crimes qu’il a commis mais on est bien, bien loin de tout ça !

◊ Criminal Loft est donc écrit à la première personne et nous partageons directement les pensées de John T., un homme absolument détestable mais que je n’ai bizarrement pas su détester. Bien sûr, ses envies de meurtres et de tortures me dépassaient complètement et me dégoûtaient, mais j’ai adoré la construction de ce personnage. Il se fout complètement du bien et du mal tel qu’il est inculqué par la société, il ne ressent rien, pas même pour les autres détenus partageant cette expérience avec lui, et d’ailleurs quand il est attiré par une des deux filles ce n’est absolument pas une attirance comme on en éprouve nous, c’est horrifiant et je prie pour qu’on ait jamais le même genre de pensée à mon égard un jour, vraiment. Pour couronner le tout, il est très doué pour manipuler et fait tout pour berner le public afin de sortir vainqueur de ce jeu, non pas parce qu’il se soucie de ce que l’on pense de lui et recommencer une vie nouvelle où le meurtre n’aura plus sa place, mais parce qu’il souhaite pouvoir tranquillement torturer de nouvelles victimes ! C’est son unique but dans la vie et même si je ne l’ai pas détesté, je vous jure que je l’ai trouvé flippant. Ce sont tous des sociopathes mais alors je crois que lui il les dépasse tous largement.

◊ On pourrait presque regretter de ne pas partager le point de vue des autres condamnés à mort ou même d’un des gardiens de cette « prison téléréalité ». J’avoue avoir plus d’une fois eu très envie de savoir ce que pensaient les autres, s’ils étaient un minimum sincère ou s’ils ne pensaient qu’à eux, si les méfaits étaient commis par l’un d’eux, etc… Mais ce n’est pas du tout le cas, c’est un peu frustrant mais en fait je trouve que ça contribue à l’ambiance pesante qui règne sur Criminal Loft. L’auteure, à travers John, s’amuse à installer le doute en nous : c’est comme si plus on avançait dans l’histoire, moins on en savait, alors que paradoxalement on découvre avec John des indices très bizarres sur le but réel de Criminal Loft ! Je vais tâcher de ne pas trop en dire pour ne pas vous spoiler, mais en gros, même si on se doute que les autres candidats ne sont pas fiables parce que ce sont des criminels, on doute de plus en plus de leur propos : est-ce pour manipuler le public / John ou cherchent-ils vraiment à l’aider ? Ont-ils réellement peur ou jouent-ils la comédie ? Il en est de même pour les bruits étranges qu’entend John, personnellement j’avais du mal à savoir s’il s’agissait réellement de phénomènes paranormaux ou simplement d’hallucination… J’ai juste adoré cette façon de mener le lecteur en bâteau ! Et surtout… N’imaginez pas que l’émission se passera comme prévu !

◊ Pour parler de façon plus générale, je ne sais pas s’il existe d’autres romans tournant autour du même concept, mais j’ai trouvé l’histoire super originale. J’ai juste un peu regretté son côté prévisible, même si j’ai été surprise à plusieurs reprises, j’ai quand même globalement deviné la fin assez rapidement…

◊ Mais au-delà du côté « horreur » du roman, il faut aussi clairement voir ici une critique de notre société actuelle où il est normal de filmer des gens enfermés dans un lieu ou vers une destination, où il est normal d’humilier et de déformer la réalité devant des téléspectateurs pour les divertir. Personnellement, si j’avoue avoir regardé ce genre d’émissions de téléréalité au début, depuis quelques années je me suis lassée, je me suis d’ailleurs lassée de la télé tout court et ne l’allume que pour Netflix ou des documentaires ! Je vais m’abstenir de lancer un débat là-dessus car ce n’est pas le sujet, mais du coup ici Armelle Carbonel nous montre une possible future déviation de ces émissions vers quelque chose d’encore plus malsain et glauque, et le pire, c’est que les gens trouveront ça normal ! Et vous savez quoi ? Ce qui me fait le plus peur, c’est que je crois que ça pourrait arriver… Bien sûr, comme dans le livre, je crois aussi que des gens s’indigneront contre ce système, j’ai encore ce tout petit espoir, mais c’est quand même sacrément horrifiant.

√ Pour conclure, Criminal Loft est certes quelque peu prévisible, mais ça reste un excellent thriller haletant que l’on a du mal à quitter une fois plongé dedans. Ce n’est pas un coup de cœur, cependant j’ai passé un très bon moment, c’est juste LA bonne période pour le lire en ce moment. Il m’a donné envie de lire d’autres livres de cette auteure, et ça tombe bien car justement il en est sorti un début 2017.

Criminal Loft

les plus

  • un décor réaliste et angoissant
  • des personnages véritablement mauvais
  • un mystère maintenu jusqu’au bout
  • une histoire originale
  • la « critique » cachée derrière cette histoire

les moins

  • le déroulement de l’histoire est prévisible en partie

Ma note : 4/5

Pensez-vous qu’une telle émission puisse exister un jour ?
Aimez-vous ce genre de lieu « hanté » ? Croyez-vous aux esprits ?

N’hésitez pas à partager vos avis avec moi !
Bonne journée,
Sandy

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply dreamingwithboooks 5 octobre 2017 at 16 h 32 min

    J’ai ce roman dans ma PAL et je suis vraiment curieuse de le découvrir!! Je trouve l’idée de la télé réalité avec des criminel vraiment originale, et en même temps ça peut nous parler puisque les télé réalité n’ont jamais été autant d’actualité … Même si ce doit être particulier de suivre les pensées d’une personne qui n’a pas du tout les mêmes ressentis et pulsions que nous, ça doit être intéressant (tout en faisant froid dans le dos lorsqu’on se dit que ces gens là existent réellement …).

    • Reply Sandy 5 octobre 2017 at 18 h 37 min

      Oh oui, j’ai été choquée plus d’une fois… Et je t’avoue que j’ai eu du mal à réaliser qu’un Homme pouvait avoir ce genre de pensée…!

  • Reply Le Bloc-Notes de Carmen 5 octobre 2017 at 19 h 16 min

    Super chronique !! Moi qui ne suis aucunement friande de ce genre de lecture tu m’as vraiment intrigué ! L’histoire est originale, le point de vue également, et puis ce lieu terrifiant… J’ai réussi à voir cette saison d’AHS et connaissant le lieu l’idée d’y retourner par le biais de la lecture me donne déjà des frissons dans le dos !

    Bref merci pour la découverte !

    • Reply Sandy 5 octobre 2017 at 20 h 37 min

      J’avoue que ça m’a donné envie de revoir cette saison d’AHS, surtout que je m’en souviens très peu ! Du coup, je pense me faire les épisodes le weekend, jusqu’à Halloweeen héhé (mon copain n’aime pas cette série malheureusement alors je ne peux pas la regarder le soir avec lui !)
      En tout cas, si tu lis ce livre, j’espère que tu aimeras 🙂

      Merci pour ton commentaire !

      • Reply Le Bloc-Notes de Carmen 5 octobre 2017 at 22 h 37 min

        Je comprends ton copain, le mien déteste et moi je n’ai pu regarder que jusqu’à la mi-saison de la 4ème. Je suis une grosse flippette et c’est assez glauque comme univers ! Mais la saison 2 est vraiment la meilleure je trouve 🙂

        • Reply Sandy 8 octobre 2017 at 10 h 10 min

          Lui c’est même pas par peur, c’est que les films / séries d’horreur ne l’intéressent pas du tout xD De ce côté-là lui et moi on a des goûts totalement différents, du coup le soir quand on veut choisir un film ou une nouvelle série à regarder sur Netflix ben on met 1h… Et on a fini de manger avant hahaha.
          Ah oui, moi je l’ai regardé en entier mais j’avoue qu’elle est hard ! AHS c’est une série qui fait autant dans le glauque, l’horreur, que la psychologie… C’est pas facile à regarder des fois lol

  • Reply Yuyine 18 octobre 2017 at 9 h 46 min

    Celui-ci est déjà dans ma liste « à lire prochainement » parce qu’il rassemble trop de points attirants pour que je passe à côté.

    • Reply Sandy 18 octobre 2017 at 18 h 59 min

      J’espère que tu aimeras du coup, mais je pense que oui 😀

    Leave a Reply