Thriller / Polar / Policier

Deux petites filles en bleu

28 mars 2016
deux petites filles en bleu


Auteur : Mary Higgins Clark
Editions : France Loisirs
Année de sortie : 2006
Prix : 7,60€ (ici version Le livre de poche) – Acheter sur Amazon
Pages : 395
Lu du 20 au 22 mars 2016

L'histoire

Goûter d’anniversaire chez les Frawley : on fête les trois ans des jumelles, Kelly et Kathy. Mais le soir même, de retour d’un dîner, Steve et Margaret, leurs parents sont accueillis par la police : les fillettes ont été kidnappées.

Après avoir payé la rançon de 8 millions de dollars, seule Kelly est retrouvée. Qu’est-il advenu de Kathy ? Alors que tout espoir semble perdu, Kelly affirme que sa sœur est bien vivante, comme si les jumelles parvenaient à communiquer par télépathie…

Quatrième de couverture.

Mon avis

Encore un livre que j’ai eu grâce à France Loisirs, que je croyais n’avoir jamais lu mais en fait ça a déjà été le cas il y a longtemps, puisque l’histoire me parlait bien même si je ne me souvenais pas vraiment du dénouement final, comme quoi il ne m’avait vraiment pas marqué et en le relisant je comprends mieux…

Je ne dis pas que c’est un mauvais livre : Deux petites filles en bleu se lit bien, la plume de l’auteur (ou du moins sa traduction) m’a bien plu, les jumelles sont mignonnes et attachantes et à la fin j’ai quand même été tenue en haleine durant les 100 dernières pages mais c’est loin d’être un roman avec un suspens exceptionnel. Dès le départ on sait comment se déroule le kidnapping, qui a kidnappé Kelly et Kathy, et comment elles sont cachées. On ignore juste qui est le véritable cerveau de l’histoire – puisqu’il cache son identité aux kidnappeurs – et comment il a eu les informations nécessaires.

J’ai trouvé les personnages des kidnappeurs particulièrement clichés : le Joueur de Flûte, qui est le “cerveau”, est celui qui organise tout et paraît le plus intelligent, il ne participe pas au kidnapping physiquement mais il a l’aide de Lucas qui assiste aux opérations et connaît son identité ; et Clint et Angie, qui sont le stéréotypes même des méchants cruels et sans une once d’intelligence. C’est d’ailleurs ce qui les perdra.

J’ai toujours un peu rêvé d’avoir un jumeau ou une jumelle, une personne avec qui j’aurais un lien très fort, que je sentirais comme étant mon âme sœur et qui me comprendrais sans que j’ai besoin de parler. Je crois que je fantasmais beaucoup là-dessus plus jeune, jusqu’à c’que je rencontre mon copain en fait. Je sais qu’un lien qu’on ne sait pas encore expliquer scientifiquement existe entre les vrais jumeaux, qu’apparemment ce que ressent l’un physiquement et moralement, l’autre le ressent aussi, et je veux bien croire que c’est possible – car pour moi, ce n’est pas parce qu’on ne peut pas expliquer quelque chose que ça n’existe pas – mais dans le roman je n’ai pas trouvé ça très crédible. C’était trop clair, trop précis. J’aurais préféré que ça le soit moins et que du coup l’enquête de police prenne plus de places, qu’il y ait plus de suspens, car du coup au lieu d’être tenue en haleine j’ai juste été agacée par les réactions de certains.

Malgré tout, les petites jumelles sont très attachantes – même si malheureusement j’ai trouvé que c’était les seules – et j’ai trouvé qu’elles se comportaient bien comme des petites filles de leur âge, bien souvent les écrivains donnent trop de maturité aux enfants. J’avais très envie de les prendre dans mes bras et de les rassurer, de les protéger contre ceux qui les avaient enlevés. J’avoue avoir retenu mon souffle sur la fin, quand on ne savait pas vraiment si Kathy allait être retrouvée à temps ou non, si elle serait toujours vivante ou non ! C’est l’une des seules choses que j’ai vraiment apprécié dans ma lecture.

Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé lire ce roman policier, simplement il ne m’a fait ni chaud ni froid, si on oublie les deux kidnappeurs qui m’ont vraiment agacé car ils étaient trop clichés et les deux adorables petites qui m’ont touché – mais ça a pris très peu de places dans ma lecture. Du coup, comme je disais plus haut, je comprends pourquoi je ne me souvenais pas l’avoir lu ! À mes yeux, Deux petites filles en bleu manque vraiment de profondeur.

Ma note : 2,5/5

As-tu déjà été déçu(e) par un roman policier ?
Que penses-tu du lien entre jumeaux ?
N’hésites pas à commenter,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Mina 28 mars 2016 at 15 h 27 min

    J’avais abandonné cette lecture rapidement, après avoir deviné toutes les ficelles (^-^) Je te rejoins sur le fait qu’il manque de profondeur.

    • Reply Sandy 28 mars 2016 at 21 h 39 min

      Ah ça me rassure un peu, car il est pas trop mal noté sur Livraddict j’avais l’impression d’être trop sévère haha. Mais venant d’une auteur qui fait souvent un tabac ça m’étonnait de ne pas trop accrocher, peut-être que justement j’avais mis la barre trop haut du coup ^^

  • Reply La route des lecteurs 28 mars 2016 at 15 h 37 min

    J’ai lu un autre roman de cette auteure que j’avais bien aimé 🙂 Toutefois, je ne pense pas lire celui-ci, vu ta chronique ^^

    • Reply Sandy 28 mars 2016 at 21 h 40 min

      Ah si tu en as un autre à me conseiller d’elle et que t’as aimé, je suis preneuse 🙂 Je n’ai pas envie de rester sur une mauvaise impression!

    Leave a Reply