Thriller / Polar / Policier

Le dévouement du suspect X

12 mars 2016
le dévouement du suspect X


Auteur : Keigo Higashino
Editions : Actes sud
Collection : Babel noir
Année de sortie : 2011
Prix : 8,50€ – Acheter sur Amazon
Pages : 314
Lu du 06 au 07 mars 2016

L'histoire

Professeur de mathématiques, Ishigami est amoureux de sa voisine, une mère divorcée. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace, il la harcèle, et elle en vient à le tuer pour protéger sa fille. Ishigami, qui a tout entendu, voit là l’occasion de se rapprocher d’elle et lui propose son aide pour maquiller le crime.

Un corps retrouvé au bord du fleuve. L’inspecteur Kusanagi, chargé de l’enquête, établit rapidement un lien avec la voisine d’Ishigami. Kusanagi consulte souvent son ami Yukawa, un brillant physicien aux impressionnantes facultés de déduction logique. Or Yugawa a côtoyé Ishigami à l’université. Il se souvient de sa remarquable intelligence, de ses intuitions fulgurantes, de sa personnalité énigmatique. Et aussi de la fameuse aporie mathématique qui les captivait tous les deux : est-il plus difficile de chercher la solution d’un problème que de la vérifier ? Guidé par un sinistre pressentiment, le physicien engage avec le mathématicien une joute fascinante pour la vérité.

Quatrième de couverture.

Mon avis

Je n’ai encore jamais lu de roman d’auteur japonais, alors quand Victoria a proposé une sélection d’auteur japonais pour le mois de mars j’avoue que j’étais un peu inquiète, peur que le style soit complètement différent de ce que je lis habituellement, mais certains me tentaient quand même pas mal, notamment Le dévouement du suspect X et un autre ! J’avais justement voté pour l’autre car en voyant le résumé du premier j’avais peur que ce soit trop scientifique pour moi, n’étant pas du tout une scientifique dans l’âme, c’est ce qui avait fait basculer mon choix.

Ce roman policier change complètement de ce que j’ai eu l’habitude de lire jusque-là, puisque dès le début on connaît le tueur et les circonstances de la mort, et durant tout le récit on suit le cheminement des policiers pour comprendre comment le crime et les preuves ont été maquillés, puisqu’absolument rien ne désigne Yasuko comme coupable même s’ils ont l’intuition qu’elle l’est.

Ce qui m’a frappé au début, c’est la condition de Yasuko en tant que femme. Je ne sais pas si ça se passe réellement comme ça au Japon ou si c’est juste dans le roman, mais elle subit les vices de son ex mari, elle a dû changer de travail et de domicile pour lui échapper parce qu’il lui extorquait de l’argent et la harcelait, et on comprend plus ou moins que la police n’en a rien à faire. Malheureusement, malgré toutes ses précautions, il la retrouve et recommence à la harceler en se rendant d’abord à son boulot, puis en la suivant jusqu’à obtenir un rendez-vous avec elle, mais quand elle refuse de lui céder à ce même rendez-vous il menace de s’en prendre à sa fille et la suit jusque chez elle. Certaines femmes subissent bien pire, malgré tout ça m’a touché et j’ai trouvé ça assez affreux. Finalement, ne trouvant aucune solution, personne pour l’aider, et pour protéger sa fille, elle le tue. Ishigami entend ce qui se passe et il décide de s’occuper de tout, par amour.

Si une personne médiocre cherche à réaliser une opération de camouflage complexe, elle creusera sa propre tombe en recherchant la complexité. Une personne géniale ne tombera pas dans ce travers. Elle arrivera à rendre le problème extrêmement complexe en sélectionnant une méthode très simple qu’une personne normale n’utiliserait certainement pas.

C’est là que j’ai trouvé Le dévouement du suspect X absolument génial. Suite à la découverte du corps, les enquêteurs Kusanagi et Kishitani (j’ai eu beaucoup de mal à distinguer qui était qui tout le long du roman, l’auteur aurait pu choisir des noms un peu moins ressemblant quand même haha) trouvent très rapidement en Yasuko la suspecte idéale mais elle a de très bons alibis, et même si ça paraît à leurs yeux bizarres d’en avoir autant, ils n’arrivent pas à trouver une faille permettant de l’inculper. Ishigami a absolument tout prévu pour que rien, si ce n’est le mariage dissout, ne lie Yasuko au meurtre de Togashi. L’enquête piétine plus ou moins et pourtant pas une seule fois je n’ai trouvé que le roman traînait en longueur. Evidemment je ne dévoilerai pas plus que les premiers chapitres mais j’ai trouvé que l’histoire prenait une tournure surprenante.

Tout comme les enquêteurs, nous aussi on veut savoir comment Ishigami a fait pour éviter la prison à Yasuko, comment il a fait pour lui trouver des alibis en béton alors que d’un autre côté il a été très facile à Kusanagi et Kishitani de faire le lien entre un meurtre et celle-ci. Je ne sais pas pour les autres personnes du club de lecture, mais moi j’ai été baladée du début à la fin, et quand j’ai su la vérité je suis vraiment tombée des nues. J’en ai été un peu retournée même, car si dès le départ je me suis dit qu’Ishigami devait vraiment beaucoup aimer Yasuko pour l’aider comme ça, je n’imaginais pas que c’était à ce point et c’est juste… magnifique !

Il ne regrettait rien. Il n’avait pas besoin d’autre raison pour mourir que l’absence de raison de continuer à vivre.

Malgré tout, je ne peux pas dire que ce roman est un coup de cœur ni lui donner un 5/5 car je trouve que ça a manqué d’émotions. Bon, après je crois – mais ne me tapez pas si je me trompe, il me semble avoir lu ça quelque part un jour – qu’au Japon ils montrent très peu leurs sentiments, c’est beaucoup plus sur la réserve, alors c’est peut-être pas étonnant que ça soit pareil dans le roman, mais ça m’a quand même manqué ! Par contre, c’est sans hésiter que je lirais la suite ! Ah, et vous en faites pas, les mathématiques et la physique sont abordés de manière assez superficielle, l’auteur ne nous endort pas avec ça haha.

le dévouement du suspect x

Ma note : 4/5

Si tu participes à ce club de lecture ou a déjà lu ce livre,
qu’en as-tu pensé ?
As-tu été aussi impressionné(e) que moi par la fin ?
N’hésites pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bon weekend, Sandy

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply La route des lecteurs 12 mars 2016 at 17 h 36 min

    Je ne sais pas si j’aurais le temps de le lire ce mois-ci et je dois dire que de connaître le coupable dès le début n’est pas trop mon truc :-/

    • Reply Sandy 12 mars 2016 at 20 h 17 min

      Au départ ça me paraissait bizarre car du coup je me demandais ce qu’allait raconter le livre, mais au final je trouve ça cool que ça change et c’est super bien fait 🙂

    Leave a Reply