Science-fiction

L’homme qui mit fin à l’histoire

25 mars 2017
l'homme qui mit fin à l'histoire
AUTEUR : KEN LIU

Editions : Le Belial’
Collection : Une heure lumière
Année de sortie : 2011

Poche : 8,90€

Pages : 103
Lu du 7 au 8 mars 2017

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

FUTUR PROCHE.
Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l’observateur d’interférer avec l’objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l’histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d’Etat.
Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l’Unité 731 se livra à l’expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d’un demi-million de personnes… L’Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d’occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l’Histoire.

Mon avis

∴ L’homme qui mit fin à l’histoire… Marjorie, la créatrice de la box Exploratology, a présenté ce roman comme étant un roman de science-fiction où l’on remontait dans le temps pour assister à un des évènements les plus horribles de l’histoire. Il ne m’en a pas fallu plus pour craquer pour l’abonnement du mois de février, et peu m’importait que le livre soit court. Quand je l’ai reçu et que j’ai lu le résumé, j’ai tout de suite su qu’il me toucherait très fort. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous remercier, vous, qui lisez mes articles, que vous les commentiez ou non, et même si vous n’êtes ou n’avez été que de passage, parce que j’ai pu commander cet abonnement « gratuitement » grâce à toutes les personnes qui se sont inscrites et ont commandé sur Exploratology avec mon lien d’affiliation présent sur mon article concernant la box. D’ailleurs, si vous êtes intrigué(e)s par cette box littéraire, lisez cette chronique jusqu’au bout, car une surprise vous attend en bas !

Avertissement : si vous êtes sensibles, il vaudrait peut-être mieux éviter de lire ce roman, il est bouleversant. ∇

◊ Connaissez-vous l’Unité 731 ? J’ai connu son existence un peu par hasard et chaque fois que j’y pense, j’en ai des frissons d’horreur. Pour résumé, durant la seconde guerre mondiale l’armée impériale japonaise réalisait des expériences sur des prisonniers de guerre (en particulier chinois) pour analyser la résistance du corps humain aux maladies, à la faim, au froid, à la chaleur… et toute sorte d’autres choses que vous n’imagineriez pas. Evidemment tout ça sur des humains vivant et sans anesthésie. J’ai eu le bonheur de voir une dizaine de minutes du film Philosophy of a knife (rassurez-vous, ce n’est qu’un lien wikipedia, si vous désirez voir la bande annonce elle est sur YouTube/allociné) qui contient des interviews, reconstitutions graphiques mais également des images d’archives de cette Unité et ça m’a traumatisé. Bref, vous l’aurez compris, cet article ne va pas être super joyeux.

◊ Même s’il a fait remonter de durs souvenirs à la surface, je ne regrette pas d’avoir lu ce livre car il traite d’un sujet tellement nié dans l’histoire de l’humanité qu’il faut en parler. Le style est un peu particulier, puisque l’auteur a choisi de nous présenter l’histoire comme si nous regardions un documentaire (il nous fait part de zoom ou dézoom de la caméra, des projections d’images à l’écran pendant qu’un personnage parle, etc) ; j’avoue qu’au début ça m’a un peu dérouté car je ne m’y attendais pas mais je me suis finalement laissée entraîner par cette originalité et j’ai presque l’impression d’avoir réellement lu un documentaire sur le sujet plutôt qu’avoir lu un roman de science-fiction. Ne croyez pas qu’avec seulement une centaine de pages à lire il manquera forcément quelque chose à l’histoire, car c’est justement sa force. Il ne manque rien et s’il avait été plus long, je crois qu’il aurait été moins poignant, moins percutant, il aurait perdu en densité et en force.

Ce format, s’il est déroutant au début, est en fait encore plus terrible car au lieu de lire un récit banal où on aurait pu suivre un personnage dans ses découvertes sur l’Unité 731 via la machine à remonter le temps, l’auteur a décidé de créer un véritable documentaire rendant l’histoire encore plus réel. Si ça peut vous rassurer, au final peu de pages relatent ce qu’il s’est passé dans l’Unité 731 – mais attention, ça reste bouleversant – le reste du récit étant surtout une véritable réflexion sur ce que remuer un tel passé implique.

◊ En fait, nous assistons à un véritable débat : deux brillants scientifiques mettent au point une machine à remonter le temps et décident de s’en servir pour permettre aux descendants des victimes de l’Unité 731 d’aller voir ce qu’il s’est passé, une seule période par personne, sauf qu’une fois visité, ce moment est perdu à jamais. Evidemment, cela créé un immense débat politique puisque le Japon n’a toujours pas reconnu ni ne s’est excusé pour ce qu’il s’était passé et on assiste à des discours et des échanges sensibles et parfois choquant – comment peut-on nier autant cette partie de l’histoire ?!

√ Cette chronique sera courte et je ne rajouterai rien dessus, car ce roman est court et je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher la découverte de ceux qui se sentiraient prêt à lire ce petit livre. Exploratology a frappé fort en proposant cette lecture et je suis vraiment contente de m’être laissée tenter pour le mois de février, car même si cette lecture a été bouleversante, elle a également été incroyable ! Sans compter sur le fait que j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et que la couverture est absolument magnifique. Un petit livre à ne pas mettre entre toutes les mains, mais qui est très fort. Merci Exploratology!

Nous voilà donc à la fin de cette chronique et, si vous avez suivi jusqu’au bout, vous avez gagné le droit de participer au concours haha. Comme je le disais au début de l’article, grâce à toutes les personnes qui ont commandé sur Exploratology via mon lien d’affiliation, j’ai pu avoir cette box gratuitement. Pour vous remercier de ça mais également de me suivre, j’ai envie de vous offrir la box du mois d’avril ! « Offrir » étant un bien grand mot puisque je veux simplement vous faire bénéficier des bons de réductions que j’ai obtenu grâce à vous ♥ C’est quand même plus sympa quand c’est partagé, non ?
Si vous désirez connaître le thème du mois d’avril, c’est par ici. (Si le thème du mois d’avril ne vous dit pas grand chose mais que vous avez quand même envie de tester cette box, je serais d’accord pour commander celle du mois d’après ! Mais attention, le thème n’est pas encore connu et je ne repousserai pas un mois de plus la commande)

Il y aura deux gagnant(e)s et les conditions sont assez simples :

  • commenter en répondant à la question suivante : dans quel format est écrit le roman ?
  • partager mon article sur la box Exploratology ou cet article et me mettre le lien dans le commentaire

Concours ouvert à l’Union Européenne et se terminant le 12 avril, je contacterai les gagnant(e)s par mail dans les jours qui suivent !

Le concours est terminé ! Le tirage au sort est inutile du coup vu qu’il n’y a eu que deux participantes, moi qui pensais que ce concours ferait plaisir… Je ne pense pas que ça soit nécessairement dû à ça, plutôt à mon manque de partage sur les réseaux sociaux, mais malgré mes congés j’ai eu très peu de temps pour moi malheureusement. Ce n’est pas grave, au moins ça fait deux heureuses sûres 😉 Merci pour votre participation les filles!

Bonne chance à tous(tes) ♥

les plus

  • le format du récit est original
  • le sujet sensible évoqué
  • le débat politique inséré dans le récit
  • un petit livre fort, bouleversant, qui ne peut que marquer les esprits

les moins

  • à éviter si on est une personne trop sensible

Ma note : 5/5

Avez-vous déjà entendu parler de l’Unité 731 ?
L’évocation de ce sujet sensible vous donne-t-il
envie de lire ce roman ou vous fait-il peur ?
N’hésitez pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne chance pour le concours et bon weekend, Sandy

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply dreamingwithboooks 25 mars 2017 at 15 h 56 min

    Ce roman m’intéresse vraiment! J’adore l’Histoire, j’ai fait mes études là dedans donc forcément le sujet m’attire! Je ne trouve pas normal que tout ce qui a pu être fait dans le passé ne soit pas raconté (souvent par honte, par dénie vu les atrocités) alors que justement, il faudrait en parler pour ne jamais oublier, se rendre compte de l’horreur humaine et faire en sorte qu’elle ne se reproduise plus … Un livre qui j’aimerais beaucoup découvrir, merci de nous le faire connaitre 😉

    • Reply Sandy 25 mars 2017 at 16 h 25 min

      Tiens, comme tu me dis que l’histoire t’intéresse, je suis sûre que ce MOOC que je suis en ce moment te plairait 😀 Tu dois sans doute déjà bien connaître le sujet, mais au cas où, le voilà : Sur les pas des combattants de Verdun : 1916 – 2016.
      Moi non plus je ne trouve pas ça normal, mais en même temps, difficile à assumer hein ? Et puis il paraît que les Etats-Unis n’ont rien dit en échange des dossiers des scientifiques… Sympa aussi non ?
      J’espère que tu auras l’occasion de lire ce roman et que tu l’apprécieras!

  • Reply Mademoiselle C. 25 mars 2017 at 16 h 24 min

    Allez, je croise les doigts pour que ce commentaire soit posté en entier aha !

    En lisant ta chronique je me suis rappelé qu’on avait parlé de ce livre sur FB. Et du coup, en la lisant, je sais que ce livre n’est pas pour moi. Je sais déjà que je vais être traumatisée et que ça va me hanter ! ><

    Mais ça a tout de même l'air intéressant et c'est bien que des personnes n'oublient pas et relatent ces périodes oubliées de l'Histoire. 🙂

    • Reply Sandy 25 mars 2017 at 16 h 29 min

      Oui je pense qu’il ne vaut mieux pas que tu le lises… Même si comme je le dis dans ma chronique, les expériences ne prennent qu’une dizaine de pages dans le roman, c’est largement suffisant pour traumatiser quelqu’un! Mais comme tu dis, de temps en temps il faut bien ça pour se souvenir 🙂

      • Reply Mademoiselle C. 25 mars 2017 at 18 h 23 min

        Des fois ca me soul d’être une âme aussi sensible ! Je passe à côté d’excellentes lectures à cause de ça je suis sûre !
        Pourtant ado, je ne jurais que par les films d’horreur ! =O Je m’encroûte avant l’âge ou quoi ? xD
        Ou peut-être que justement, j’ai fais une overdose de ces choses là adolescente et maintenant ça passe plus ! ><
        Enfin les exemples sont nombreux xD Mais moi c'est la sensation que j'ai.
        Enfin, perso, j'ai pas besoin de détails pour me rendre compte de l'horreur de la nature humaine ! xD (+ le fait que je suis une flipette ! xD)
        Mais t'inquiète hein, je ne pense pas que tu en fasse partie ! Ahah ! 😀

        • Reply Sandy 26 mars 2017 at 15 h 05 min

          Peut-être, mais je ne pense pas que tu les apprécierais si tu te forçais à les lire 🙂
          J’adore les films d’horreur, depuis ado aussi, sauf que moi mon envie ne s’est pas calmée, je suis même devenue adepte des jeux vidéos qui font peur lol (je sais pas si tu connais Outlast, mais c’est le genre de jeux où tu ne peux jouer que petit peu par petit peu tellement il met à l’épreuve ton cœur XD)
          Oh je crois qu’on a déjà eu cette discussion sur FB à propos du fait de voir en face l’horreur de la nature humaine et tout ça… Je crois que j’ai tendance à me répéter lol la fatigue!

          Décidément, tu as la poisse avec tes commentaires ma pauvre!

          • Mademoiselle C. 26 mars 2017 at 16 h 48 min

            Non mais je suis en stresse maintenant que je poste un com ! xD
            Il faut pas que j’en fasse des trop longs ! xD

            Je ne suis pas très jeux vidéos ! J’adorerais, j’ai d’ailleurs mon frangin qui est un vrai geek, mais je suis trop nulle ! xD C’est une cata de jouer avec moi, j’ai aucune coordination ! xD

          • Sandy 29 mars 2017 at 19 h 45 min

            Ou alors c’est chouette de jouer avec toi parce qu’on te bat à chaque fois :p
            Désolée pour tes coms, essaye de penser à faire un copier d’eux avant de les poster, comme ça si tu vois que ça foire tu recommences 🙁

  • Reply Mademoiselle C. 25 mars 2017 at 18 h 23 min

    Et bim, il a re-coupé mon com !! Grrrr !!!

  • Reply Tassa 25 mars 2017 at 23 h 59 min

    Je suis ultra sensible, zut !!
    Ce livre me plaisait bien pourtant ;(
    merci de nous prévenir 😉

    • Reply Sandy 26 mars 2017 at 15 h 06 min

      Je ne sais pas s’il te fera du bien du coup, vaut mieux l’éviter ^^ à toi de voir, après, s’il te tente vraiment!

  • Reply Lili Dans Les Etoiles 27 mars 2017 at 11 h 46 min

    En tant que bibliothécaire, j’avais assisté à une présentation en librairie de ce roman. Mais le temps manquait, la présentation avait été rapide, et n’étant pas une grande fan de SF, je n’avais écouté que d’un oreille… Bref, ton article a (r)éveillé ma curiosité concernant ce roman !

    Et je découvre au passage la box Exploratology, et comme le thème d’avril me fait très envie (j’aime beaucoup le cinéma iranien, mais ne connais pas la littérature de ou sur ce pays), je tente ma chance..!

    Ce roman est donc écrit à la manière d’un ***, et j’ai mis un lien vers ton article sur la box dans la revue de presse de mon blog : https://www.quandjeseraipetite.fr/

    • Reply Sandy 29 mars 2017 at 19 h 50 min

      Je suis contente que mon article ait su te donner envie ! Quand on manque de temps c’est dur de parler d’un livre et de lui rendre honneur, surtout un comme celui-là où il y a énormément de choses à dire si on veut vraiment l’analyser…
      Merci pour ta participation qui est validée (j’ai remplacé ta réponse par des étoiles pour que quelqu’un ne la pique pas ici, non pas qu’elle soit difficile à trouver mais ça me prouve qu’on s’est intéressé à l’article et pas seulement au concours 😉 )

  • Reply Yuyine 31 mars 2017 at 15 h 36 min

    J’avais déjà été intriguée par ce court roman pour son thème il y a quelques temps mais ton avis me donne maintenant envie de me jeter dessus xD… il font vraiment de très bonnes choses dans cette collection chez Bélial.
    Pour répondre à ta question et tenter ma chance, ce roman est écrit comme un *** (ce qui d’ailleurs m’inquiète autant que ça m’attire ^^).

    • Reply Sandy 1 avril 2017 at 14 h 36 min

      Toi qui n’a pas peur de ce genre de littérature, je pense qu’il pourrait carrément te plaire en effet 🙂 Oui j’ai été zieuter un peu et je pense me laisser tenter par d’autres romans de cette collection !
      Je valide ta participation, mais il me manque ton petit partage de cet article ou de l’article sur la box :p (c’est bien parce que c’est toi!)

      • Reply Yuyine 7 avril 2017 at 13 h 23 min

        Je perds la tête ^^ je te partage ça

  • Reply La route des lecteurs 3 avril 2017 at 18 h 24 min

    Je ne connaissais pas du tout ce fait historique 😮 Pourtant, je suis quelqu’un de très intéressée par cette période de l’Histoire ! C’est vraiment choquant et bouleversant, rien que le sujet ! Je note immédiatement ce livre car je tiens à en savoir un peu plus 😉

    • Reply Sandy 5 avril 2017 at 7 h 59 min

      Oh en même temps ils en parlent peu, c’est le genre de choses qu’on ne raconte pas en cours tellement c’est horrible et pour le reste c’est bien mieux de faire comme si ça n’avait pas existé 😉 Dur dur d’assumer une telle partie de l’histoire, qui montre l’être humain sous son jour le plus sombre !

    Leave a Reply