Conte Young adult

La véritable histoire de Noël

5 janvier 2017
la véritable histoire de noel
AUTEUR : MARKO LEINO

Editions : Michel Lafon
Année de sortie : 2007

Broché : 14,95€
Poche : 6,60€

Pages : 296
Lu du 1er au 26 décembre 2016

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Au cœur de la Laponie, le pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement dans cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

Mon avis

∴ J’ai déjà eu le plaisir de lire ce roman l’année dernière, comme un calendrier de l’avent puisqu’il est composé de 24 chapitres, et j’ai décidé de réitérer ce bonheur cette année tout en l’intégrant à ma pile à lire pour le Cold Winter Challenge. Avec ce troisième roman lu pour ce challenge, je clôture le thème de la magie de Noël, que j’ai réussi avec Un chant de Noël de Charles Dickens !

Ce magnifique conte me procure une joie intense chaque fois que je le lis, et j’espère réussir à transmettre ça à mes enfants car j’ai bien l’intention de leur lire dès leur plus jeune âge durant cette période, à la manière d’un petit rituel instaurant l’ambiance de Noël. Ce roman est encore tout récent puisqu’il a été écrit en 2007, mais selon moi il devrait être un classique pour les prochaines générations à venir.

◊ Je ne sais pas si une autre histoire de ce genre existe, si c’est le cas je serais bien curieuse de la lire ! En tout cas, il est sûr que j’ai un attachement particulier pour ce roman, même si ça n’est que la deuxième fois que je le lis. Il instaure une véritable ambiance enfantine et festive : cela fait bien longtemps que je ne crois plus au Père Noël mais ce roman réussit l’exploit de me replonger dans cette frénésie que j’éprouvais à l’époque, au moment où j’attendais avec impatience que le Père Noël dépose mes cadeaux au pied du sapin – malheureusement je m’endormais toujours avant – ou que j’espérais de tout mon cœur qu’il passe à la maison (et je priais pour que ça ne soit pas le Père Fouettard haha).

◊ Malgré la beauté de ce roman qui sait me toucher en plein cœur, on partage également une immense tristesse avec Nicolas, ce petit garçon qui perd ses parents et sa sœur à cinq ans et est obligé d’aller de famille en famille à chaque Noël. Le fait qu’on le voit grandir et évoluer au fil des chapitres le rend encore plus attachant, pour ma part j’ai éprouvé beaucoup d’empathie envers lui durant ma lecture. L’année dernière, sur Goodreads, j’avais fait remarquer que la maturité de Nicolas à cinq ans me gênait un peu et cette année elle m’a encore gêné. Peut-être que l’environnement difficile et la précarité dans lesquels sa famille vit forge la sagesse et la débrouillardise, mais j’ai quand même trouvé qu’il avait plutôt la maturité d’un enfant de dix ans.

◊ Comme la plupart des contes, ce roman se présente comme un récit initiatique. Nicolas a connu un terrible deuil pour son jeune âge mais il a su retrouver une grande famille de substitution parmi les villageois. Pourtant, tout le long du roman on sent chez lui une véritable peur de s’attacher aux autres puisqu’il a l’impression de toujours en souffrir au final mais petit à petit il comprend que la beauté du deuil est là aussi : avoir eu la chance d’avoir partagé un moment de la vie de quelqu’un d’exceptionnel.
Chaque année, le petit Nicolas fabrique des cadeaux de Noël pour les enfants des familles qui l’accueillent : au départ il s’agit d’une famille, puis deux, trois… ensuite tout le village et petit à petit, il en distribue même aux villages alentours ! Le but de Nicolas, alias le bonhomme de Noël, est de perpétrer cette magie même une fois qu’il ne sera plus là. Peut-être est-ce comme ça que la tradition des cadeaux à Noël s’est instaurée ? Avec La véritable histoire de Noël, nous redécouvrons la joie que peut procurer le fait de recevoir des cadeaux mais surtout d’en donner.

√ Pour conclure, personnellement je conseillerai ce roman à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas oublié leur âme d’enfant, à celles et ceux qui aiment rêver durant la période de Noël et à celles et ceux qui aiment le partage. La véritable histoire de Noël est pour ma part un vrai baume au cœur pour cette période. Un film est tiré de ce roman, je le sais depuis l’année dernière mais je ne l’ai toujours pas découvert, j’espère que ce sera chose faite l’année prochaine !

les plus

  • un conte qui fait rêver
  • une histoire réveillant l’enthousiasme autour de l’ambiance de Noël
  • un personnage principal très très attachant
  • un récit initiatique

les moins

  • un personnage de 5 ans un peu trop mature pour son âge

Ma note : ♥♥♥♥♥

Connaissez-vous un conte autour de la magie de Noël ?
Avez-vous lu celui-ci ?
N’hésitez pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply dreamingwithboooks 5 janvier 2017 at 15 h 23 min

    Plus je lis de chroniques sur ce roman et plus il me fait envie!! Je trouve l’histoire vraiment originale et parfaite pour la période des fêtes, je me le note pour l’année prochaine 😉

    • Reply Sandy 7 janvier 2017 at 9 h 01 min

      Oh oui, et puis c’est tellement une belle façon de raconter la « création » du Père Noël 😀

  • Reply Yuyine 6 janvier 2017 at 14 h 32 min

    Il faut vraiment que le lise l’année prochaine en attendant Noël!

    • Reply Sandy 7 janvier 2017 at 9 h 03 min

      Oui, oui et oui, j’approuve 😀

  • Reply La route des lecteurs 6 janvier 2017 at 21 h 37 min

    Il faudrait que je lise ce livre, surtout qu’il est sorti en poche ^^
    L’histoire me tente quand même pas mal en plus 🙂

    • Reply Sandy 7 janvier 2017 at 9 h 04 min

      Oh oui, j’espère que tu te laisseras tenter 🙂

  • Reply AMBROISIE 13 janvier 2017 at 15 h 56 min

    J’ai lu ce roman à la période de noël aussi mais le style était un peu trop simple du coup je n’ai pas accroché TT C’est terrible parce que si j’avais aimé le style il m’aurait beaucoup plus touché et j’aurai versé quelques larmes pour ce pauvre Nicolas. Je crois que tu as raisons quand tu dis que c’est un livre à lire à nos enfants plus tard !

    • Reply Sandy 14 janvier 2017 at 7 h 49 min

      Oui avec ce roman il faut savoir passer outre le style très enfantin ! Si on arrive, on passe vraiment un très bon moment ♥

  • Reply lacavernedhaifa 15 janvier 2017 at 9 h 29 min

    J’entends beaucoup parler de ce titre de manière positive et ça me donne trop envie !
    Je pense suivre tes conseils et commencer ce livre dès l’hiver prochain en lisant un chapitre par jour, histoire de se mettre dans l’esprit de noël, qu’on oublie très vite une fois que l’on grandie. Nous n’avons plus cette frénésie enfantine à l’approche de Noël comme lorsque l’on était enfant, alors si un livre peut aider à retrouver l’émerveillement ; allons y ! 😉 🙂

    • Reply Sandy 15 janvier 2017 at 18 h 12 min

      Chouette, j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi (et beaucoup d’autres) 🙂

  • Reply Mango 26 février 2017 at 19 h 09 min

    Mango : Ce roman m’intrigue vraiment et je sens qu’il deviendra un énorme coup de coeur ! J’ai vraiment hâte de le compter dans ma collection, même si j’ai l’intention de le lire uniquement en décembre prochain… De ce que j’ai lu dans plusieurs chroniques, ça semble être un roman très original et féerique !

    • Reply Sandy 26 février 2017 at 20 h 19 min

      Tu as raison d’attendre décembre prochain pour le lire, l’attente sera longue mais elle en vaut la chandelle et sa découverte n’en sera que plus magique!

    Leave a Reply