Contemporain Young adult

Nos âmes jumelles

22 mai 2016
nos âmes jumelles
AUTEUR : SAMANTHA BAILLY

Saga : Nos âmes jumelles (tome 1)
Editions : Rageot
Année de sortie : 2015

Broché : 12,90€

Pages : 311
Lu le 14 mai 2016

Site de l’auteure
Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Sonia est la plume, Lou le crayon.

Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent… Y seraient-elles parvenues l’une sans l’autre ?

De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle ?

Mon avis

◊ J’ai souvent entendu parler de Nos âmes jumelles en bien et l’histoire me tentait bien car je me doutais que je me reconnaîtrais dedans, alors quand je l’ai vu en librairie je n’ai pas pu m’empêcher de sauter sur l’occasion pour l’acheter, comme d’habitude. J’ai profité du défi weekend à 1000 pour le lire et j’ai été étonnée d’avoir dévoré ce roman en quelques heures à peine !

◊ La police d’écriture est plutôt grande, les paragraphes espacés, j’ai trouvé ce roman très agréable à lire. Même si les petites lignes ne me font pas forcément peur elles ont quand même tendance à me rebuter car elles me fatiguent plus facilement les yeux. Je préfère quand c’est écrit plus gros, quitte à ce que le roman fasse quelques pages de plus, les pavés ne me faisant pas peur. J’ai d’ailleurs remarqué que je lisais beaucoup plus vite quand l’écriture était espacée !

Je me suis sentie vraiment très vite immergée dans l’histoire qui m’a rappelé de nombreux souvenirs. Je me suis reconnue à la fois en Lou et en Sonia, j’ai reconnu un bout de mon histoire aussi, je me suis retrouvée dans cette amitié. Cela s’est pas mal démocratisé maintenant, mais je me souviens que quelques années en arrière (enfin j’ai presque envie de dire 7-10 ans en arrière), c’était un peu bizarre d’avoir des amis sur internet, c’était pas très bien vu et on se méfiait beaucoup (et si c’est un violeur, un pédophile, un vieux pervers, etc), alors que j’ai toujours discuté aisément sur les forums, mes blogs, sites de RPG et parfois j’ai tissé des liens très fort avec d’autres personnes, même si ça ne restait que virtuel – j’en ai rencontré très peu IRL. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai rencontré mon amoureux, deux ans et demi en arrière. Des soirées entières à discuter sur skype et décider du jour au lendemain de faire 7h de train pour aller le voir grâce à une intuition, et c’était le coup de foudre – pourtant je suis une nana difficile en amour, faut pas croire, j’tombe pas amoureuse comme ça !

◊ Bref, j’ai trouvé ces lycéennes hyper attachantes. Elles ont des caractères à la fois opposés et des points communs qui les rapprochent énormément. Comme Lou l’a remarqué dans le roman, IRL il est très probable qu’elles ne seraient jamais devenues amies, et pourtant l’une et l’autre s’apportent un tel réconfort dans leur quotidien qu’après avoir refermé ce roman il est difficile de les imaginer l’une sans l’autre. En fait, je pense qu’elles se complètent, et à la fin de ce roman c’est presque à contre cœur que je les ai quittées.

◊ Le roman est divisé entre douze partie, une pour chaque mois de l’année scolaire, en commençant par septembre, jusqu’à la fin des grandes vacances en août, et ces mêmes parties se divisent en deux chapitres : un du point de vue de Sonia, l’autre du point de vue de Lou. J’ai apprécié que le récit soit réparti ainsi, cela évite des longueurs, et pourtant parfois j’ai trouvé que certains moments passaient trop rapidement – par exemple j’aurais aimé que les conversations avec Eru sur le forum soit un peu plus développée.

Nos âmes jumelles abordent de nombreux thèmes importants sur la vie des adolescents. Le sentiment de rejet, la solitude, le divorce, la difficulté à s’intégrer, l’amour, la confiance en soi, la connaissance de soi, les rêves parfois brisés par les adultes. Quand j’étais petite, dès que j’ai su lire en fait, je disais à qui voulait l’entendre que plus tard, je serais écrivain. Que je vivrais de ma plume. On ne m’a jamais pris au sérieux, on m’a toujours dit que c’était très difficile voire impossible, que je n’y arriverai pas ou gagnerai très mal ma vie. Ce rêve ne m’a jamais quitté mais je ne sais plus écrire et peut-être que si on m’avait un peu plus encouragé là-dedans j’aurais déjà publié… C’est malheureusement ce que Lou et Sonia subissent toutes les deux auprès de leur famille. Lou veut être dessinatrice, Sonia écrivain, et tout le long du roman leur deux familles s’évertuent à briser leurs rêves et à choisir pour elles leur avenir. Heureusement, elles sont là l’une et l’autre pour se soutenir et se motiver à décider de leur destin. En fait ce que j’ai aimé, c’est qu’il aborde des sujets un peu difficiles chez l’adolescent tout en gardant son réalisme, je veux dire par là que rien n’est surjoué ou tiré par les cheveu (bon ça veut dire un peu la même chose en fait mais c’est pas grave), c’est traité de manière simple mais juste.

Les personnages :
♦ Ce qui rend les personnages très attachants, que ce soit Sonia et Lou ou les personnages secondaires comme leurs parents et amis, c’est qu’on sent réellement une évolution au fil de l’histoire pour chacun d’eux, dans leur maturité ou façon de penser. Ils se remettent en question ou au contraire décident envers et contre tous d’essayer de réaliser leurs rêves. C’est vraiment ce que j’aime voir chez des personnages quand je lis, ça les rend encore plus attachant et réel, car nous évoluons tous sans forcément le réaliser.

♦ Sonia écrit, elle est belle, populaire, enchaîne les conquêtes amoureuses, a des parents cool – même un peu trop selon elle – mais une mère un peu spéciale qui n’accepte pas qu’elle veuille vivre de l’écriture alors qu’elle-même élève des chats. Sous cette facette un peu trop belle, se cache en fait une jeune fille peu confiante et effrayée, qui a peur d’être seule.

♦ Lou dessine, elle n’est pas si mal malgré un œil qui louche mais elle « cache » sa beauté car elle a très peu confiance en elle, elle se sent seule et rejetée. Son père est parti avec une femme plus jeune et sa mère est au bord de la crise de nerf, et à l’inverse des parents de Sonia elle se comporte un peu comme un dictateur. Sonia est un peu pour elle une bouée de sauvetage, celle-ci l’aide d’ailleurs à s’affirmer devant les autres et à se montrer telle qu’elle est réellement.

♦ Comme je le disais un peu plus haut, je me suis reconnue en chacune d’elles. J’ai senti que cette histoire contenait une part de réalité dans la vie de l’auteur, c’est réellement l’impression que l’on a en lisant Nos âmes jumelles et effectivement, après vérification la plupart des personnages sont tirés de véritables rencontres dans le virtuel.

√ Pour conclure, il me tarde de découvrir la suite et de retrouver Sonia et Lou que j’ai trouvé super sympa et chouette. Samantha Bailly réussit brillamment à parler de la génération Y (entre 15 et 35 ans et née avec des ordinateurs) sans rentrer dans les clichés que l’on retrouve malheureusement assez souvent dans la littérature Young adult.

nos âmes jumelles

√  LES PLUS
  • présentation agréable et espacée, qui laisse les yeux respirer
  • personnages attachants, réalistes et qui évoluent
  • histoire également réaliste et pas tirée par les cheveux
  • thèmes importants sur l’adolescence abordés avec beaucoup de justesse
× LES MOINS
  • passage un peu trop rapide sur certains évènements

Ma note : 5/5

As-tu déjà fait des rencontres sur internet ?
Une anecdote à raconter à ce propos ?
N’hésites pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bon dimanche, Sandy

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Virginie Cayha 22 mai 2016 at 9 h 12 min

    Un gros coup de coeur cette histoire <3 je me suis beaucoup retrouvé en Lou, les personnages sont tellement attachants !

    • Reply Sandy 22 mai 2016 at 9 h 31 min

      Oui, on referme cette histoire avec l’impression de les connaître aussi ^^

  • Reply Chris 22 mai 2016 at 11 h 50 min

    J’ai des anecdotes croustillantes du début de cette époque, mais j’ai pas forcément envie de les raconter XD. Autrement je vais souvent voir des personnes rencontrés IG (InGame) en IRL. Souvent c’est moi qui fait le déplacement. Peut-être rencontrerai-je des blogueurs aussi ^^, je l’espère :), ne serait-ce que pour sympathiser un peu plus.
    Après le livre est tourné pour un public féminin ou un homme peut aussi s’y reconnaître ?
    Et écrit si ça te botte tellement ! C’est à toi que j’avais proposé un petit jeu d’écriture ? Je sais plus à qui, j’ai trop de choses à penser :/

    • Reply Sandy 22 mai 2016 at 12 h 08 min

      Oh moi aussi j’en ai quelques-unes que je garderai secrètes à vie haha. Je suis devenue tellement introvertie que je ne me vois plus vraiment rencontrer des gens IRL, mais pourquoi pas un jour à un évènement genre salon du livre, même si je suis du genre à pas beaucoup parler ^^
      Je ne sais pas du tout… Inutile que je demande à mon copain, de façon général mes livres l’intéressent très peu lol. C’est pas un roman du genre girly et les thèmes abordés peuvent aussi concerner les garçons, après je pense juste que l’identification aux personnages se fera moins facilement vu que ce sont des filles ^^ Pour autant j’ai lu une chronique d’un mec sur ce roman et il l’avait adoré! Il s’agit d’Enjoy Books, le lien de son article si tu veux lire, il tient aussi une chaîne Booktube 🙂

      Non c’est pas à moi ^^ Je m’énerve toute seule parce que j’arrête pas de me plaindre que je veux écrire, que je n’y arrive plus, mais ça fait des mois que j’ai un monde dans la tête, que je le peaufine, mais comme je ne sais pas où diriger mon récit (l’intrigue principale, les rebondissements tout ça) bah j’arrive pas à me lancer ^^ (j’ai trop peur que ça soit du déjà vu en fait)

      • Reply Chris 10 juillet 2016 at 0 h 58 min

        Je te réponds deux petits mois après parce que tu m’as conseillé ce livre et grand bien tu as fait !
        Il est vraiment génial et comme toi je l’ai dévoré en quelques heures, une petite journée 🙂
        Et je me suis parfaitement identifié à Sonia, c’est dingue (moins à Lou ^^, j’ai jamais été bon en dessin XD)
        Merci en tout cas, ton conseil est génial !

        • Reply Sandy 12 juillet 2016 at 19 h 17 min

          Haha contente que ce roman t’ait autant plu 😀

  • Reply asciena 22 mai 2016 at 13 h 05 min

    Idem j’ai beaucoup plus d’amis via internet que j’ai rencontré via twitter, instagram, forum … ect qu’IRL.
    J’ai eu la chance d’en rencontrer quelques uns ^^
    Ce bouquin me tente beaucoup du coup :p

    • Reply Sandy 22 mai 2016 at 15 h 36 min

      Bizarrement, il est beaucoup plus facile de s’ouvrir face à un écran que face à une autre personne 🙂

  • Reply La route des lecteurs 22 mai 2016 at 15 h 59 min

    Je n’ai toujours pas découvert l’auteure mais Nos âmes jumelles est dans ma PAL. D’ailleurs, il serait largement temps que je le sorte, ce roman 🙂

    • Reply Sandy 22 mai 2016 at 16 h 13 min

      Oh oui, en plus il se lit très vite! J’espère que tu aimeras autant que moi 🙂

    Leave a Reply