Science-fiction Young adult

Phobos

7 avril 2016
phobos


Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont
Collection : collection R
Année de sortie : 2015
Prix : 17,90€ – Acheter sur Amazon
Pages : 432
Lu du 27 au 30 mars 2016

L'histoire

Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer.

Ils veulent marquer l’histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis

Nous suivons Léonor dans son aventure sur Mars, en compagnie de cinq autres filles et six autres garçons. Suite à une sélection très stricte et à une formation d’un an, nos douze prétendants prennent une navette pour Mars, les filles d’un côté et les garçons de l’autre. Ils vont devoir se rencontrer à tour de rôle durant les cinq mois que vont durer le voyage pour ensuite former six couples et arriver mariés sur Mars, tout ça sous l’œil des caméras.

Dès le départ je me suis reconnue en Léonor : se lancer à l’aveuglette dans un projet, tout faire pour réussir et au dernier moment, quand il n’est plus possible de reculer, se demander si on n’a pas fait une erreur, si tout ça est normal et vouloir reculer, la peur au ventre, pour finalement changer d’avis et se dire que zut, on s’est pas donné tant de mal pour rien. Oh oui, je me suis reconnue en elle, même si je n’ai pas eu à partir sur Mars, et j’ai plus ou moins ressenti la même chose, et je sais que je réagirai comme elle à sa place. Durant ma lecture j’ai d’ailleurs senti remonter des émotions bien familières… Et j’avoue que j’aimerais tellement avoir les cheveux roux comme elle. Je l’imagine telle qu’elle est décrite : flamboyante !

J’avoue avoir trouvé le début un peu long, même si super bien ficelé et travaillé, mais c’est normal puisqu’il faut mettre l’histoire en place et on partage longuement les doutes de Léonor, qui sur le départ ne sait plus vraiment si elle veut participer à tout ça, des doutes que j’ai trouvé bien exprimé : on les ressent presque avec elle, même si on se doute, au vu du résumé, qu’elle va bel et bien partir avec les autres !

Les descriptions des procédures pour partir dans l’espace ne sont ni longues, ni ennuyeuses et elles sont intéressantes, j’avais vraiment l’impression d’y être, et on sait très vite que quelque chose cloche. Jusqu’à la toute fin je me suis demandée comment ça allait finir, comment ça allait être résolu, tout était en apparence si bien préparé que je me suis demandée comment les personnages allaient s’en sortir ! Donc autant dire que j’ai adoré la fin, qui m’a surprise jusqu’au bout, mais j’y viendrais plus tard.

Chaque jour, un prétendant et une prétendante se rencontre pour un speed dating de six minutes. Forcément, j’avais peur de tomber sur un récit répétitif et au bout d’un moment plat : une rencontre, deux rencontres, trois rencontres intéressantes, et au-delà pouf, l’intérêt retombe. Vous voyez où je veux en venir ? Heureusement, ça n’a pas du tout été ça, on assiste évidemment à plusieurs speed dating mais ce n’est ni répétitif, ni lourd, et à côté de ça il se passe des choses tout aussi intéressantes. Je crois que j’ai tellement de choses à dire sur ce roman qu’au final, je ne sais plus comment les dire justement. Il se passe tellement de choses et en même temps, le roman se dévore à une vitesse incroyable, il est addictif, et pas une seule fois mon intérêt est retombé (d’ailleurs, je l’emmenais même avec moi pour faire pipi parce que je pouvais même pas le quitter 30 secondes quoi). Il a beau s’être passée autant d’évènements et de rebondissements, j’ai pas l’impression pour autant d’avoir tout découvert, une part de mystère reste, du coup c’est impossible de ne pas vouloir lire le second tome.

J’ai adoré le personnage de Léonor, elle est toute pleine d’imperfections, elle est humaine quoi. Elle est un peu sauvage, mal dans sa peau, apeurée, mais aussi protectrice, intelligente et ne se laisse pas facilement manipuler, elle est prête à tout remettre en question et à tenir tête aux organisateurs du programme Genesis. Elle est super attachante !

J’en viens maintenant à la fin, sans trop en dévoiler bien sûr. Pour ma part, ça a été une véritable surprise, j’ai adoré la tournure que prenaient les évènements, les choix qui étaient fait, et d’ailleurs j’en veux à Victor Dixen de m’avoir laissé sur un cliffhanger de fou haha, puisque je me refuse à acheter le second tome maintenant : quand j’aime une saga, je veux faire durer le plaisir, surtout quand la suite n’est pas encore sortie et que je ne veux pas finir horriblement frustrée à la fin du dernier tome sorti. Je vais donc laisser ce premier tome me hanter (puisqu’il me hante encore, même si ça fait une semaine et demi que je l’ai fini) jusqu’à c’que je m’autorise à craquer pour la suite, car je sais que je la lirais dès que je l’aurais entre les mains.

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, depuis plusieurs mois j’en entendais beaucoup d’avis positifs, j’avais l’intention de le lire mais pas toute suite, sauf que l’article de Chris a fini par faire pencher la balance en la défaveur de mon compte en banque et dès que je l’ai acheté, je n’ai pas pu m’empêcher de le commencer et je ne regrette absolument pas, car pour moi c’est un coup de cœur. J’ai l’intention de lire toute la saga Phobos ainsi que tous les romans de Victor Dixen !

D’ailleurs, si vous voulez, il a un site internet, ici.

Ma note : ♥♥♥♥♥

Qu’avez-vous pensé de Phobos ?
N’hésites pas à commenter pour partager ton avis,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas si tu as aimé ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Chris 7 avril 2016 at 11 h 25 min

    Hello la miss ! ♥
    Merci pour le renvoi à mon article tout d’abord :), très aimable de ta part !
    J’attendais ta chronique depuis que tu avais actualisé ta lecture comme étant lue sur LA et je ne suis pas déçu de la lire !
    Alors comme ça le roman t’a suivi jusqu’au WC ? Il est devenu presque aussi intime que ton copain ! Plus sérieusement, je suis d’accord avec toi sur les caractéristiques de Leonor. Et puis ce nom quoi ! Il est original et beau, j’aime énormément !
    Quel est le mec qui t’a fait le plus frémir que je vois un peu !? 😀
    Content que la lecture t’aie plus 🙂 et que mes avis sur les bouquins soient proche de la réalité, que j’enjolive pas trop finalement ! 😛
    Des bisous ♥

    • Reply Sandy 7 avril 2016 at 18 h 45 min

      Oh, moi aussi j’ai flashé sur son prénom ! Surtout qu’il a pas dû être choisi au hasard, Leo étant l’étymologie du lion 🙂 (c’est pour ça que je l’ai choisi pour l’un de mes personnages sur le roman que j’écris d’ailleurs ^^ – enfin c’est vite dit, ça fait déjà un ou deux mois que j’ai pas avancé dessus)
      Pour ma part, aucun mec pour l’instant car on ne les découvre pas encore assez, même si j’ai une petite préférence pour Mozart et Marcus, j’espère en apprendre plus sur les mecs dans le prochain roman ^_^
      Et avec plaisir pour l’envoi vers ton article :-* (d’ailleurs, faudra qu’on se décide pour notre lecture commune de Mai!)
      Bonne soirée !

  • Reply La route des lecteurs 8 avril 2016 at 11 h 43 min

    J’ai le premier et deuxième tome en ebooks. Cela fait des mois et pourtant, j’hésite toujours à me lancer. Je ne suis pas SF pure et dure, en fait :-/ Du coup, je crains d’être fortement déçue … QUE FAIRE !? ^^

    • Reply Sandy 8 avril 2016 at 18 h 10 min

      Eh bien je suppose que tu t’en doutes : lis le!!! Haha, c’est c’que je peux te conseiller de mieux, et j’espère que tu seras agréablement surprise et que ça te fera un peu changer d’avis sur les romans SF 😀 (même si j’avoue ne pas en lire beaucoup non plus!) Si tu te lances, n’hésites pas à me dire si tu as aimé!

  • Reply Virginie Cayha 11 avril 2016 at 15 h 36 min

    J’aime beaucoup cette duologie, c’est prenant, addictif, et l’auteur a le don de finir avec des cliffenger de fou !

    • Reply Sandy 11 avril 2016 at 17 h 23 min

      Oh mais oui, j’ai eu TELLEMENT de mal à ne pas courir dans ma librairie après cette fin, c’est horrible de faire des trucs pareils ^^

  • Reply asciena 1 mai 2016 at 22 h 13 min

    J’avais des apriori concernant ce roman, mais au final j’ai bien aimé. Par contre je trouve ça complètement dingue cette histoire des 6minutes quoi, personne de sain d’esprit ne peut se lancer la dedans (hein ? rassure moi lol)
    Sinon les personnages j’ai eu du mal à m’y attacher, seule Kris m’a touché, les autres … bof. Et les garçons sont insupportables à déclarer leur « amour » aussi vite lol
    Mais bon en ayant fini le tome 1 je me disais : QUOI ? non mais c’est pas possible là ça termine comme ça et on en sait pas plus ? :p

    • Reply Sandy 2 mai 2016 at 19 h 29 min

      Haha j’avoue que je me suis demandée comment Victor Dixen allait écrire ça : six minutes c’est trop rapide, qu’est-c’qu’ils vont pouvoir se dire?! Et finalement ça va, je trouve qu’il l’a bien mené, et même si certaines s’enflamment trop vite, d’autres ont suffisamment la tête sur les épaules, et d’ailleurs ça m’étonnerait pas que dans le tome 2, une fois tous ensemble H24, ça change un peu ^^ Haha j’avoue que moi aussi les mecs m’ont un peu agacé, j’arrêtais pas de me dire que c’était surjoué!

  • Reply Mélanie 28 mai 2016 at 12 h 48 min

    Moi aussi j’ai adoré ce premier tome ! Ça a été un véritable coup de cœur pour moi ! Tu as lu la suite ?

    Si tu souhaites aller voir mon avis, c’est par ici : https://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/05/phobos-victor-dixen.html

    Mélanie

    • Reply Sandy 28 mai 2016 at 18 h 28 min

      Pas encore mais j’en ai bien l’intention ^^

    Leave a Reply