New adult Romance

The air he breathes

26 octobre 2016
the air he breathes
AUTEUR : BRITTAINY C. CHERRY

Saga : Eléments (tome 1)
Editions : Hugo roman
Collection : New romance
Année de sortie : 2016

Broché : 17€

Pages : 422
Lu du 03 au 10 septembre 2016

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

 Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.

Garde tes distances avec lui, me disait-on.
Il est cruel.
Il est froid.
Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.

Mais je n’ai pas pu réagir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée.

Lui et moi, nous étions des coquilles vides.
Nous étions tous deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous les deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.

C’était peut-être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

Mon avis

∴ En cette fin d’Eté 2016, j’avais envie d’une petite romance un peu légère. Ça faisait depuis le mois de mai que je n’en avais pas lu, depuis L’amour en G d’Alexandra Lanoix : j’avoue que j’en lis peu souvent car même si j’adore ça j’ai toujours très peur des clichés et stéréotypes. J’ai vu pas mal de photos du roman The air he breathes défiler sur Instagram cet Eté, la couverture et le résumé me plaisaient bien, alors je me suis dit pourquoi pas ? Vous allez voir que ma lecture a été plutôt décevante, par rapport à mes attentes…

J’ai rapidement été choquée durant ma lecture, dès le premier chapitre en fait, et ça m’a presque donné envie de laisser tomber (c’est pour dire). Le langage familier ne me dérange pas plus que ça dans les romans, surtout si ça tient la route, mais quand je vois Tristan appeler son fils de 8 ans « mec » « mon pote » « mon gars »… J’ai envie de hurler. Rassurez-moi, ça ne choque pas que moi ?! Hormis ça, j’ai trouvé que Tristan se prenait un peu pour un « cow-boy » et le personnage m’a tout de suite un peu agacé. Bref ce n’est pas du tout le personnage de romance pour qui j’aurais un coup de cœur… Ça commençait mal, mais j’ai tenu bon en me disant que j’étais sans doute un peu dure avec le personnage.

◊ Malheureusement, je suis loin d’avoir eu un coup de cœur pour ce roman, par rapport à d’autres personnes… Ma lecture n’a pas été une torture : la preuve, si au début je doutais de le finir, ça a finalement été le cas ! Mais j’ai quand même plusieurs fois soupiré, levé les yeux au ciel, froncé les sourcils… Les personnages sont tous plus ou moins stéréotypés, surtout les personnages principaux, et même si j’ai fini par être moins agacée par Tristan, son charme n’a malgré tout pas du tout opéré sur moi. Lizzie et Tristan n’ont pas une personnalité suffisamment développée, on ne les connait qu’à travers leur souffrance et j’ai trouvé ça dommage. Les personnages secondaires sont assez peu présents et quand ils sont là, ils sont très clichés.

◊ Néanmoins, Lizzie et Tristan ont su me toucher dans leur souffrance : ils ont vécu un évènement absolument horrible dans leur vie, ils ne savent pas comment s’en remettre et se battent pour se relever et tenir le coup, jusqu’à ce que leur rapprochement les sauve petit à petit. Heureusement, du côté de la romance, ce n’est pas si évident ni cliché que ça, l’auteure a su retranscrire les difficultés que n’importe qui auraient à passer à autre chose, tout en voulant se raccrocher à une autre personne. C’est ce qui m’a fait tenir ce roman entre mes mains jusqu’au bout.

The air he breathes est malgré tout une romance dans laquelle on partage les sentiments et les souffrances des personnages. Brittainy C. Cherry, l’auteure, a très bien su les retranscrire. J’ai eu à plusieurs reprises le cœur serré, j’ai eu l’impression de ressentir la souffrance de Lizzie et Tristan. Sans parler des révélations qu’on apprend petit à petit, qui je trouve n’ont pas du tout été tirée par les cheveux et super bien amenée dans le récit (sauf l’une d’entre elles qui m’a fait lever très fort les yeux au ciel.. c’était la révélation de trop). Ce roman n’est pas simplement une romance, c’est aussi l’histoire de deux personnes détruites par une séparation violente à cause de la vie, qui essaye tant bien que mal de vivre et de se reconstruire.

◊ Vous l’avez compris, ma lecture est très mitigée. Cette romance possède tout de même quelques gros bons points mais d’autres, qui personnellement me gênent beaucoup dans un récit (surtout une romance, je suis plus dure avec les stéréotypes dans ce genre littéraire car je crois que j’en ai trop vu), c’est pourquoi je lui mets à peine au-dessus de la moyenne. Je n’ai pas pu détailler tout ce qui m’a plu ou déplu car je ne voulais pas spoiler, je veux vous laisser découvrir par vous-même ; en tout cas même si The air he breathes m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois, j’ai tout de même passer un bon moment de lecture ! Malgré le fait que les drames de ses personnages principaux m’aient touché, j’aurais aimé que ce soit quelque chose de différent pour l’un d’eux (ils ont tous les deux vécus le même évènement horrible), que ça fasse moins effet miroir, l’histoire aurait sans doute pris une tournure un peu plus intéressante.

√ Je n’aime pas mettre de critique trop négative sur un roman, j’essaye toujours de modérer mon jugement et de trouver des choses positives à dire (et sincère, hein), tout simplement par respect pour l’auteur qui passe énormément de temps dessus. Après, bien sûr, un roman ne peut pas plaire à tout le monde et l’auteur doit forcément s’y attendre ! Mais là j’ai du mal. Je pense qu’en modifiant certains stéréotypes et un chouia l’histoire sur certaines choses trop prévisibles ou pas assez poussées, ça aurait été beaucoup mieux (mais ça n’aurait sans doute pas plu à d’autres personnes). Bref, comme j’ai tout de même aimé le style de l’auteure, je ne suis pas du tout contre l’idée de lire un autre de ses romans, je me demande même si je ne me laisserai pas tenter par la suite quand elle sortira, car ce n’est pas la même romance : peut-être trouvera-t-elle grâce à mes yeux ?

The air he breathes

Les plus

  • des personnages dont la souffrance touche
  • une écriture fluide qui sait capter l’attention du lecteur
  • quelques révélations détonnantes

Les moins

  • des stéréotypes et des clichés…
  • des personnages parfois agaçant et peu développés
  • une révélation qui gâche la fin et la rend digne d’un téléfilm français
  • des personnages secondaires trop en arrière plan et trop clichés

Ma note : 2,75/5

As-tu lu ce roman new adult ?
Qu’en as-tu pensé ?
Que penses-tu des romances en général ?
N’hésites pas à partager, commenter,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Kimysmile 26 octobre 2016 at 12 h 39 min

    Personnellement, il m’a vraiment touché…et même chamboulé

    • Reply Sandy 26 octobre 2016 at 21 h 26 min

      Oui j’ai vu qu’il avait touché pas mal de monde, c’est dommage que je n’y ai pas été aussi sensible… Je crois que les clichés m’ont trop refroidi.

  • Reply Yuyine 26 octobre 2016 at 21 h 15 min

    Je te rassure, ce type de langage me choque aussi… Bon déjà que je n’aime pas les romances, là je passe définitivement mon chemin, j’exècre les stéréotypes xD

    • Reply Sandy 26 octobre 2016 at 21 h 29 min

      Ah merci tu me rassures! Dès les premières pages en plus, je pense que c’est en partie ce qui m’a empêché d’apprécier pleinement cette histoire… J’avais l’impression qu’une ado avait écrit ça, bon après ça a été un peu mieux mais sur le coup j’étais perplexe lol

  • Reply La route des lecteurs 27 octobre 2016 at 17 h 39 min

    Dommage …
    Je ne l’ai pas encore lu, pour ma part, mais il se trouve sur ma liseuse. J’ai vu tellement d’avis positifs que j’espère qu’il parviendra à me toucher ! Le style familier peut me déranger mais à petites doses, cela ne me choque pas trop et les clichés, je suis relativement habitué, surtout avec les romances 😉

    • Reply Sandy 28 octobre 2016 at 19 h 03 min

      Hâte de voir ton avis quand tu le liras, alors 🙂
      Pour les clichés on en voit tellement dans les romances que j’ai fini par devenir moins tolérante vis à vis de ça…

    Leave a Reply