Dystopie Young adult

The book of Ivy

9 janvier 2017
the book of ivy
AUTEUR : AMY ENGEL

Saga : The book of Ivy (tome 1)
Editions : Lumen
Année de sortie : 2014

Broché : 15€
Poche : 6,95€

Pages : 342
Lu du 15 au 27 août 2016

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un  groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serais celle qui le tuera.

Mon avis

∴ Je préfère vous prévenir dès le début : j’ai lu ce roman cet Eté, mais avec le déménagement et tout le boulot que j’avais, je n’avais pas eu le temps de le chroniquer. Jusque-là, je n’en avais toujours pas trouvé le temps non plus ! Je le prends enfin, car j’ai envie d’être à jour pour l’année 2017, mais sachez du coup que cette chronique sera sans doute plus succincte que les autres puisque je ne me rappelle plus autant des détails, même si j’ai beaucoup apprécié cette lecture.

◊ Je me souviens avoir été tout de suite séduite par l’univers dystopique dépeint par l’auteure, Amy Engel. Ce futur où une guerre nucléaire a tout ravagé est tellement plausible que l’on croirait réellement lire un roman relatant des faits qui vont arriver sur Terre, et durant notre lecture on espère presque que ça arrivera bien après notre mort.

◊ Le roman possède une écriture simple mais qui nous embarque facilement dans la tête d’Ivy, dans ses pensées, ses idéaux, ses interrogations, ses sentiments… Pour moi il est à la fois distrayant de par son histoire d’amour et à la fois intéressant parce qu’il évoque des sujets et des situations qui font réfléchir. C’est un joli mélange des deux qui distrait le lecteur tout en l’invitant à réfléchir. Par contre, c’est vrai que j’ai été frustrée de ne pas avoir un petit chapitre dédié au passé, à comment cette guerre nucléaire est arrivée etc. J’espère qu’on en saura un peu plus dans le deuxième tome !

◊ J’ai adoré l’histoire d’amour entre Ivy et Bishop. Elle n’arrive pas de but en blanc comme ça (même si je reconnais qu’elle est largement prévisible), il n’y a pas de coup de foudre, de grands moments passionnés, rien de tout ça. C’est simplement une histoire entre eux qui s’installe tout doucement, de manière assez naturelle et inattendue. Inattendue car je pense qu’une personne qui n’a jamais entendu parler de ce roman se doute difficilement de la tournure que va prendre la relation entre ces deux personnages, même si elle reste tout de même plus ou moins prévisible. Je n’ai qu’un petit cliché à déplorer, mais je ne veux pas développer ce point ici car selon moi cela spoile un peu.

◊ Pour ma part, Bishop ne fait pas parti de mes « bookboyfriend ». Oh oui, il est adorable avec Ivy, très gentil et ouvert, il lui laisse énormément de liberté… mais justement, il est presque trop parfait pour moi et c’est un trait chez les personnages de romans, ou même dans les films et séries, qui a tendance à vite m’agacer. Zut, tout le monde fait des faux pas et on a tous un défaut un peu chiant ! Mais peut-être que je verrais un peu plus ses défauts dans le second tome.

◊ Ivy va devoir faire un choix difficile, entre son père et sa sœur qui veulent reprendre le pouvoir, ou Bishop qui est loin de l’idée qu’elle s’en faisait… C’est un véritable tiraillement et l’auteure sait très bien nous retourner le bide avec ça, en même temps qu’elle torture mentalement Ivy. Cela ajoute un peu de profondeur à l’histoire, qui en dehors de ça reste tout de même assez « simple ». Pour autant, cela ne veut pas dire que sa simplicité a rendu ma lecture désagréable !

√ Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec ce roman malgré ses quelques petits défauts, j’aurais simplement préféré que le passé sur la guerre nucléaire et ses conséquences soient un peu plus développées, plus ancrées dans l’histoire, puisque ça tourne vite autour d’Ivy qui doit tuer Bishop, et malgré les retours négatifs autour du deuxième tome j’espère pouvoir le lire assez rapidement !

the book of ivy

les plus

  • un univers dystopique séduisant
  • un roman qui sous son apparence de récit simpliste, est en fait plus complexe qu’il n’y paraît
  • des personnages aux personnalités assez fortes
  • une histoire d’amour pas trop lourde

les moins

  • Bishop est trop lisse
  • son univers dystopique a beau être séduisant, ça manque de développement dans le roman

Ma note : 4/5

Connaissez-vous cette duologie ?
Avez-vous lu / aimé le second tome ?
N’hésitez pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply dreamingwithboooks 11 janvier 2017 at 22 h 31 min

    Ca fait longtemps que ce roman fait parti de ma wishlist mais je n’ai encore jamais passé le pas de son achat ^^ Pourtant il m’intrigue pas mal et il a plu à beaucoup de monde, ce qui donne envie de le découvrir à mon tour!
    Dommage que le passé ne soit pas évoqué plus que ça, j’avoue que c’est un point qui pourrait aussi être négatif pour moi …

    • Reply Sandy 12 janvier 2017 at 20 h 20 min

      Si tu veux mon avis (même si tu l’as déjà lu dans mon article haha), s’il a plu à autant de monde, ce n’est pas pour rien! Comme je disais, j’espère que les petits points négatifs trouvés dans le premier seront « rattrapés » dans la suite, même si apparemment la suite est une catastrophe… (j’appréhende d’ailleurs un peu à cause de ça, mais de m’attendre au pire m’évitera peut-être la déception justement)

  • Reply Yuyine 12 janvier 2017 at 11 h 28 min

    Je ne suis pas attirée par ce livre à-priori mais je dois dire que ton avis fort enthousiaste titille ma curiosité ^^

    • Reply Sandy 12 janvier 2017 at 20 h 21 min

      Héhé, si tu en as l’occasion un jour, lis le, j’aimerais bien connaître ton avis 🙂

  • Reply La route des lecteurs 12 janvier 2017 at 17 h 01 min

    Je n’ai pas encore commencé cette duologie. Pas qu’elle ne m’intéresse pas mais il y a tellement de livres à lire que en 1 an, c’est impossible XD Non, plus sérieusement, j’espère m’y mettre cette année car elle se trouve dans ma PAL en plus 😉
    Moi aussi, plus je lis et moins j’aime les protagonistes trop parfait. Je préfère qu’ils soient humain, tout simplement !

    • Reply Sandy 12 janvier 2017 at 20 h 23 min

      Je connais ça, avoir envie de lire les livres mais ne jamais trouver où quand comment les caser mdr. Pareil, et c’est bizarre de dire ça mais j’adore détester des personnages !

  • Reply AMBROISIE 13 janvier 2017 at 15 h 51 min

    Je l’ai dans ma PAL mais en ce moment j’ai du mal à lire des romans YA, en fait je n’en lis pratiquement plus sauf quelques rares exceptions comme Les fiancés de l’hiver que je viens juste de terminer. Mais ce livre me disait bien alors je pense le lire pour me faire une idée !

    • Reply Sandy 14 janvier 2017 at 7 h 22 min

      Le risque avec les romans YA c’est de tomber sur une écriture et des récits parfois trop simples, des personnages trop simples aussi et/ou clichés… Mais d’autres sont très bons! The book of Ivy n’en fait pas parti mais il fait parti des bons quand même 🙂
      Merci pour ton passage sur mon blog !

    Leave a Reply