Thriller / Polar / Policier

Le Voleur de regards

13 juin 2016
le voleur de regards
AUTEUR : SEBASTIAN FITZEK

Saga : Alexander Zorbach (tome 1)
Editions : L’Archipel
Année de sortie : 2010

Broché : 22€
Poche : 7,60€

Pages : 384
Lu du 6 au 9 juin 2016

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Quand un tueur en série…

Celui que les médiats berlinois ont surnommé le Voleur de regards vient une nouvelle fois de frapper. Comme à son habitude, il a tué une femme avant d’enlever son enfant. Dans la main de sa victime : un chronomètre qui a commencé à égrener les secondes…

Mais, cette fois, on a également le portefeuille d’Alexander Zorbac sur la scène du crime. Ancien flic devenu journaliste, celui-ci est alors pris dans l’engrenage du jeu machiavélique auquel se livre le Voleur de regards.

… se livre à un jeu pervers avec ses victimes.

Zorbach sait qu’il dispose de 45 heures et 7 minutes, pas une de plus, pour découvrir l’endroit où l’enfant est retenu prisonnier – et ainsi prouver son innocence. Passé ce délai, il sera trop tard. On ne trouvera qu’un cadavre. Le compte à rebours est lancé…

Mon avis

◊ Ce thriller de Sebastian Fitzek est une fois de plus une lecture commune avec Chris, comme j’ai beaucoup aimé son dernier roman, Mémoire cachée, que j’ai trouvé super bien travaillé et recherché, j’ai accepté sans hésitation la lecture d’un autre de ses romans ! J’ai passé un super bon moment mais vous verrez dans cette chronique que je l’ai quand même moins apprécié.

◊ Si vous avez lu le résumé, vous savez que ce roman est une véritable course contre la montre : les chapitres sont numérotés à l’envers, on commence par l’épilogue, puis le chapitre 83 et on finit par le prologue et le premier chapitre, et le personnage principal, Alexander Zorbach, dispose de 45 heures et 7 minutes pour sauver des jumeaux. Alors même que d’étranges hasards poussent à croire qu’il est coupable et que du coup la police le traque, il rencontre une jeune femme aveugle qui lui raconte avoir rencontré le Voleur de regards et avoir eu des visions à son sujet. Grâce à ses visions et à cette rencontre, ils vont tenter de suivre son parcours et de le retrouver lui, ou les enfants.

◊ Comme souvent, j’ai eu un petit peu de mal à me concentrer sur l’histoire et à rentrer dedans au début. Même si le style de l’auteur me plait, je n’arrivais pas à me laisser emporter par le récit, vous savez quand on est tellement plongé dans un roman qu’on le vit, qu’on n’arrive plus à s’en détacher. Eh bien là, mon attention se portait très souvent ailleurs, en dehors du livre ou dans mes pensées. Du coup j’ai eu un peu de mal à m’installer avec les personnages. Après ça a été un peu mieux, mais là où l’intrigue a réellement commencé à me captiver c’est à partir de la moitié du roman, que j’ai d’ailleurs dévoré en une soirée tant j’étais plongée dedans ! À partir du milieu du récit tout commence à se précipiter et c’est une vraie course contre la montre, là j’ai réellement senti que le temps était compté alors qu’avant je sentais que c’était plus… « pépère ». Mince, la vie de deux enfants étaient en jeu quoi (oui je m’insurge).

◊ Bon, par contre, j’ai fait un truc qui m’a TUE le suspens, qui m’a limite foutu en l’air ma lecture. Je m’en suis trop voulue d’avoir fait une boulette pareille hahaha. J’ai voulu voir combien de pages avaient le roman pour savoir combien il m’en restait un peu près quoi… Sauf que sur la dernière page, le dernier mot, c’est le nom du Voleur de regards et comme ça tient sur une ligne, je n’ai pas pu m’empêcher de lire. Alors, NE LISEZ SURTOUT PAS LA DERNIRE PAGE DU ROMAN. J’étais tellement dégoutée de moi-même haha. Je le soupçonnais en plus – m’enfin je vous avouerai que dans un thriller j’ai tendance à soupçonner tout le monde, comme ça je suis sûre d’avoir raison au moins une fois – mais j’aurais vraiment préféré le savoir à la fin. Heureusement, la fin est quand même géniale car j’étais tenue en haleine comme pas possible, à me demander si les jumeaux allaient être sauvés à temps, si l’un des deux seulement survivrait ou les deux, à vivre les dernières minutes du compte à rebours avec eux. C’était incroyablement entrainant et palpitant.

Une fois de plus je salue l’effort de recherche de l’auteur, afin d’essayer de présenter un récit ou des personnages un minimum crédible. Dans les remerciements, il raconte qu’il a interrogé beaucoup de ses lecteurs aveugles afin d’essayer d’être au plus proche de leur réalité dans son roman et j’ai vraiment senti tout le long du récit qu’il n’inventait rien – hormis le côté médium d’Alina, même si un aveugle médium s’est déjà vu pas mal de fois dans les récits, rien de très original là-dedans malheureusement. Je regrette tout de même une petite chose : le fait que, comme souvent dans les livres ou les films et qui me fait lever les yeux au ciel à chaque fois, l’auteur n’ait pas pu s’empêcher de placer une pseudo histoire d’amour / de cul entre les personnages principaux. Ce n’est pas non plus rédhibitoire, mais là l’auteur aurait carrément pu s’en passer, son livre aurait été tout aussi bon (et il existe d’autres moyens de mettre du rebondissement entre deux personnages).

◊ Comme je disais plus haut, je me suis stupidement spoilée sur l’identité du Voleur de regards, en revanche j’ai été totalement surprise par la tournure que prenaient les évènements à la fin. Autant le début ne m’a pas emballée, autant à la fin si j’avais eu le deuxième tome j’aurais enchainé avec la suite direct (je me répète un peu sur le côté hyper génial de la fin non ?). L’auteur finit sur un cliffhanger de fou et si vous voulez vous lancer dans cette lecture, j’ai presque envie de vous conseiller d’acheter la suite en même temps afin de pouvoir les enchainer – même si personnellement une fin horrible ne m’empêche pas de vouloir laisser une pause entre deux romans d’une même saga, c’est quand même une sacrée grosse torture parfois.

Les personnages :
Malheureusement je n’ai pas trouvé les personnages hyper intéressant et attachant, même Alexander Zorbach. Ils sont bien construits, avec leur part de faiblesse et de force, de qualités et de défauts, mais parfois c’est un peu du déjà-vu. Par exemple, je reprends un peu ce que j’ai dit plus haut : Alina, l’aveugle, qui est médium. Ou encore au niveau des policiers : l’un d’eux se croit tout permis et torture ceux qu’ils croient coupables sous prétexte qu’il doit sauver des enfants et il est détestable au possible. Frank, le stagiaire et l’autre personnage qui aide Zorbach est un véritable esclave au travail, malgré tout c’est peut-être le seul auquel je me suis attachée !

√ On pourrait presque croire que je n’ai pas du tout aimé ma lecture, c’est vrai que je relève pas mal de points négatifs j’ai l’impression. Il reste tout de même une chose essentielle pour moi qui fait remonter la note : comme je l’ai dit, même s’il a fallu que j’arrive à la moitié du livre pour ça, le récit a fini par totalement me happer. Et parfois l’auteur a réellement su me surprendre et me choquer. C’est pour ça que je mets un 3,5 sur 5. Je pense néanmoins que mon avis est plus « tranché » car j’ai lu Mémoire cachée en premier, son dernier roman, que j’ai trouvé incroyable et du coup je n’ai pas pu m’empêcher de les comparer.

Si vous voulez voir un deuxième avis, qui sera sans doute beaucoup plus élogieux et abordera sans doute d’autres points que moi, je vous invite vivement à aller voir la chronique de Chris. Je suis bien contente d’avoir une fois de plus fait une lecture commune avec lui, même si mon boulot et la fatigue ont pas mal ralenti ma lecture ! La prochaine fois, ce sera à moi de choisir héhé.

le voleur de regards

√  LES PLUS
  • la deuxième moitié du roman incroyablement entrainante et palpitante
  • les recherches menées par l’auteur pour que le personnage d’Alina soit crédible
  • la tournure totalement surprenante des évènements
  • le cliffhanger de la fin
× LES MOINS
  • la première moitié un peu plate
  • le côté déjà-vu pour l’aveugle médium
  • et également pour la scène de fesse
  • des personnages peu attachants

Ma note : 3,5/5

As-tu déjà lu un roman de Sebastian Fitzek ?
Que penses-tu des lectures communes ?
N’hésites pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne semaine, Sandy

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply Chris 13 juin 2016 at 8 h 20 min

    Bouuhh tu as caché le prénom de l’auteur avec une feuille !!!!
    J’aime bien ton avis ^^, effectivement je suis d’accord sur les points que tu soulignes 🙂
    Et OUI, LECTEURS, n’allez pas faire la même bêtise que Sandy !!! XD
    Et c’est vrai qu’il faut être honnête, Mémoire cachée est vraiment super bien ficelé ! Y’a encore deux ou trois de ses romans qui sont en allemand et pas traduit, je les attend 😀

    • Reply Sandy 13 juin 2016 at 17 h 18 min

      Meuh non, j’ai fait comme si on voyait la couverture d’un seul œil, t’as pas remarqué la subtilité c’est tout :p (bon ok j’avoue c’est nul, en fait je trouvais juste que ça faisait bien)
      Bon, tu vois quand même que je l’ai bien aimé ce livre! Et j’ai franchement envie de découvrir d’autres romans de cet auteur 🙂

  • Reply Kassyna 13 juin 2016 at 11 h 19 min

    Chris m’a totalement convaincue de découvrir cet auteur, et je compte commencer par Thérapie. Tu l’as lu ? Aimé ?
    Je découvre ton blog avec plaisir et je sens que je vais passer souvent par ici !
    Bonne journée

    • Reply Sandy 13 juin 2016 at 17 h 21 min

      Non pas du tout, le Voleur de regards est seulement le deuxième roman que je découvre de cette auteur, et ça grâce à Chris sinon je ne l’aurais sans doute jamais découvert ^^ Mais il paraît qu’il est top!
      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire qui me fait super plaisir ♥
      Bonne soirée!

  • Reply chroniques-de-papiers 14 juin 2016 at 11 h 38 min

    J’adore la première photo, ça donne de suite envie de cliquer sur l’article ^^

    Pour Fitzek, je n’ai lu que ‘Thérapie pour le moment’. J’ai beaucoup aimé, il faudra que je me relance dans une de ses lectures 🙂

    • Reply Sandy 14 juin 2016 at 17 h 26 min

      Oh merci pour la photo, pourtant j’ai l’impression de toujours reproduire les mêmes, je les fais toujours dans mon petit jardin même si j’essaye de changer l’angle de vue à chaque fois ^^
      Thérapie a de bons retours aussi du coup je le lirais sûrement un jour aussi 🙂
      Merci pour ton commentaire!

      • Reply chroniques-de-papiers 15 juin 2016 at 14 h 47 min

        Ahah de rien c’est sincère 😉 ça change de la simple couverture du livre en guise d’image, c’est plus personnel !

        • Reply Sandy 15 juin 2016 at 20 h 18 min

          Oui je préfère mettre mes propres photos, mais bon j’ai conscience qu’elles restent très “basiques”, j’en ai vu des beaucoup plus jolies et vachement bien mises en scènes mais j’ai pas la patience pour ça haha ^^

          Bonne soirée!

  • Reply La route des lecteurs 14 juin 2016 at 12 h 39 min

    Ta chronique de Mémoire cachée m’avait intriguée et en même temps, j’avais l’impression que cela n’allait pas totalement me correspondre. Pourtant, je tiens tout de même à découvrir l’auteur alors je vais plutôt me noter celui-ci 😉 Merci à toi !

    • Reply Sandy 14 juin 2016 at 17 h 27 min

      Pourtant je trouve Mémoire cachée bien meilleur, mais après c’est aussi une question de goût ^^ J’espère que Le voleur de regards te plaira!

  • Reply Mina 14 juin 2016 at 13 h 11 min

    J’ai passé un bon moment avec ce titre, j’ai été très surprise par la forme que prenait le texte. le cliffhanger est certes surprenant mais je m’attendais quand même à mieux pour les révélations (^-^)

    • Reply Sandy 14 juin 2016 at 17 h 29 min

      Oui c’est vrai que c’était presque prévisible pour les révélations finales (du moins pas original) mais en même temps ça m’a tout de même choqué quand j’ai tout compris, l’auteur a quand même su me surprendre 😀 Je suis un bon public de ce côté-là haha, c’est limite si je manquais pas de souffle devant le livre tellement j’étais tenue en haleine!

  • Reply Chris 19 juin 2016 at 11 h 39 min

    J’ai pas vu si mon commentaire a été pris en compte !
    Je disais, “bonne chronique !
    C’est quand que l’on voit ta petite bouille toute timide ?
    et que c’était super que tu déménageais :)”
    bisous !

  • Leave a Reply