Fantastique / Fantasy Horreur / Terreur

Wild Fell

23 novembre 2016
wild fell
AUTEUR : MICHAEL ROWE

Editions : Bragelonne
Année de sortie : 2016

Broché : 20€

Pages : 269
Lu du 07 au 13 novembre 2016

Site de la maison d’édition
Acheter ce livre sur Amazon

L'histoire

Elle attend dans l’obscurité depuis plus d’un siècle.

Dressée sur les rives désolées de Blackmore Island, Wild Fell tombe en ruine. La vieille demeure résiste pourtant aux assauts des saisons depuis des décennies. Bâtie pour sa famille par un homme de pouvoir du XIXe siècle, la maison a gardé ses terribles secrets. Depuis cent ans, les habitants de la région prient pour que les ombres piégées à l’intérieur de Wild Fell y restent loin, très loin de la lumière.

À présent, il est venu à elle.

Jameson Browning, qui connaît bien la souffrance, a acheté Wild Fell avec l’intention d’y commencer une nouvelle vie. De laisser entrer la lumière. Mais ce qui rôde dans la maison est fidèle aux ténèbres qui y règnent, et la garde jalousement. Elle a attendu Jameson toute sa vie… ou même plus longtemps. Et maintenant, enfin… elle l’a trouvé.

Mon avis

∴ J’ai entendu parler de ce tout récent roman sur la chaîne booktube de Myriam et, aimant particulièrement les histoires qui font peur surtout en période d’Halloween, je me suis laissée tenter quand je l’ai vu en librairie et l’ait lu à peine quelques jours après son achat – alors que j’ai bien d’autres romans qui m’attendent dans ma PAL… Si l’histoire est légèrement différente de ce à quoi me laissait attendre le résumé et m’a laissé un peu perplexe (Anaïs pourra en témoigner), après réflexion je trouve que c’était bien mené ! Parfois, il faut quelques jours pour comprendre le chemin vers lequel un auteur veut nous emmener.

◊ Pour commencer, j’ai beaucoup aimé le prologue ! Il nous plonge directement dans l’ambiance angoissante de Wild Fell : par une nuit d’Eté un jeune couple s’approche de l’île en bâteau, sauf que finalement la jeune fille a trop peur et ils font demi-tour. Ils continuent leur soirée au bord de l’eau, s’endorment, et un évènement paranormal et tragique leur arrive. Autant vous dire que, même s’ils n’étaient pas sur l’île, l’écriture de l’auteur n’a eu aucun mal à me faire imaginer un lieu angoissant, entouré de brouillard, froid… Clairement, dès ce prologue, l’ambiance est là !

◊ Une bonne moitié du roman ne se déroule pas à Wild Fell, cette grande bâtisse sur l’île Blackmore à l’histoire étrange et probablement hantée, d’où ma petite déception (causée par le résumé). L’auteur nous laisse faire connaissance avec son personnage principal, Jameson Browning, de son enfance à l’âge adulte. Les souvenirs dont Jameson nous fait part sont pour la plupart liés à des évènements un peu traumatisant, tristes, mais qui ont également entraîné des situations étranges et inexpliquées – quelques jours à peine après avoir eu un vélo tout neuf pour son anniversaire, il se le fait voler par une petite brute, et le lendemain cette même petite brute fini à l’hôpital à cause d’un mystérieux accident avec le vélo. Tous ces évènements bizarres ont un lien avec une jeune enfant, Amanda, avec laquelle Jameson discute, dans son miroir et qui lui parle avec la voix de Jameson. Pour ma part, j’ai trouvé ce personnage incroyablement attachant, que ce soit enfant ou adulte. On a envie de le prendre sous son aile et de le protéger de tout ça !

◊ Si au début Jameson s’attache à Amanda, lui confie ses secrets et accepte ses étranges pouvoirs (m’enfin il est déjà étrange en soi de parler avec son miroir et qu’il vous réponde, on est d’accord), il finit par comprendre que ses attentions ne sont pas forcément louables et, par peur, il décide de briser le miroir et ainsi couper les ponts avec elle. Pourtant, même si on en entend presque plus parler, Michal Rowe, l’auteur, réussit à nous faire constamment ressentir sa présence, à nous lecteurs. Elle ne se manifeste et n’intervient plus directement dans la vie du personnage principal, mais on sent quelque chose peser malgré tout, comme un sombre nuage au-dessus de lui, et c’est là toute la magie de ce roman !

◊ D’ailleurs les évènements qui l’ont amené à acheter l’île Blackmore et la propriété de Wild Fell ne sont clairement pas un hasard, mais ils ne sont pas pour autant exagérés ou forcés, ça reste assez naturel ! Rapidement, Jameson va constater que les gens sont effrayés par ce manoir, l’agent immobilier refuse même de l’accompagner dans le bateau qui le mènera jusqu’à Wild Fell, et il va également découvrir que c’est un sujet tabou dans le village d’Alvina. Evidemment il va mener son enquête auprès des habitants de ce village et de la bibliothèque, et durant ma lecture plus il trouvait de réponses, plus je me posais de questions haha, jusqu’à la toute fin où on comprend tout. C’est mystérieux, légèrement angoissant et j’avoue que même lorsque je quittais le roman je réfléchissais à la tournure que prendrait l’histoire, à qui était cette Amanda et comment ça allait finir. Bref ce n’est pas non plus addictif mais pas loin !

J’adore me faire peur. Je suis toujours à la recherche de nouveaux films d’horreur que je n’aurais pas encore vus et qui ont l’air bien flippant, j’adore les jeux vidéo d’horreur même s’ils me font hurler toutes les deux minutes (coucou Outlast), je cherche également assez désespérément LE roman qui me fera flipper tout le long, tout ça pour dire que du coup, même si je me trouve assez trouillarde, je suis un peu blindée de ce côté-là. Alors c’est vrai que quand j’ai vu la vidéo de Myriam qui disait que ce roman faisait peur, j’étais énormément tentée mais j’ai vite calmé mes ardeurs : je savais que je ne le trouverai pas aussi flippant que je voulais qu’il le soit. Je vous confirme que pour ma part, je ne l’ai pas trouvé énormément flippant, néanmoins je pense qu’il est assez difficile de faire peur à travers un roman et il faut tout de même avouer que l’ambiance angoissante est belle et bien présente. L’auteur sait vous faire ressentir une petite peur durant la lecture de Wild Fell qui fait qu’au moindre bruit suspect chez vous, vous ne pouvez pas vous empêcher de lever les yeux de votre bouquin.

√ Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec ce roman qui se dévore assez rapidement. Je regrette juste que le résumé nous vende quelque chose d’un peu différent et du coup rende la lecture plus longue dans le sens où on attend autre chose qui finalement n’arrive qu’à la seconde moitié du roman. À lire, pour ceux qui aiment se faire peur !

Wild Fell

Les plus

  • une ambiance angoissante
  • une intrigue bien menée
  • un personnage principal auquel on s’attache et avec qui on partage ses peurs et ses doutes
  • un roman dont les pages défilent sans même que l’on ne s’en rende compte

Les moins

  • un résumé qui peut faire attendre une intrigue différente

Ma note : 5/5

Aimez-vous les romans d’horreur ?
En avez-vous à me conseiller ?
N’hésitez pas à commenter, partager,
ou à cliquer sur le petit cœur en bas ♥

Bonne journée, Sandy

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Kassyna 23 novembre 2016 at 11 h 17 min

    Je te fais confiance et l’ajoute tout de suite à ma WL 🙂

    • Reply Sandy 23 novembre 2016 at 16 h 51 min

      Merci pour ta confiance! J’espère qu’il te plaira si un jour tu le lis 🙂

  • Reply Yuyine 23 novembre 2016 at 18 h 08 min

    J’avais vu aussi la vidéo de Myriam et j’adore lire des romans qui me fichent la frousse (je te conseille Bird Box de Josh Malerman d’ailleurs!). Je le lirai à l’occasion et maintenant que je suis prévenue qu’il ne faut pas se fier au résumé je serai certainement moins déçue.

    • Reply Sandy 24 novembre 2016 at 20 h 52 min

      Bird Box fait parti de ma WL, il a l’air assez effrayant en effet 😀

  • Reply Mademoiselle C. 23 novembre 2016 at 22 h 33 min

    Tes articles sont dangereux ! Tous les livres dont tu parles me donnent envie ! Tu sais vendre un bouquin toi 😛
    Au fait, j’ai voulu prendre Nymphéas Noirs à la médiathèque… et il était déjà emprunté ! Je suis trop déçue x)

    • Reply Sandy 24 novembre 2016 at 20 h 56 min

      Haha merci c’est gentil ♥ Disons que quand un roman m’a transporté, j’ai envie qu’il fasse voyager / rêver d’autres personnes aussi!
      Oh ben zut, j’espère qu’il sera rapidement de nouveau disponible!

  • Reply La route des lecteurs 25 novembre 2016 at 20 h 43 min

    J’aime beaucoup les romans d’horreurs mais j’en lis peu. J’ai également vu la vidéo de Myriam mais pas son avis, simplement dans un Book Haul. Du coup, ta chronique me donne très très envie, je me le note donc 🙂

    • Reply Sandy 26 novembre 2016 at 8 h 36 min

      Super, il vaut vraiment le coup 🙂 Merci pour ton commentaire!

  • Reply Chris 28 novembre 2016 at 17 h 46 min

    J’aime pas trop les ghost story. Non pas parce que j’aurais peur, mais je trouve qu’en règle générale ces histoires se ressemblent toutes plus ou moins ^^
    Tout de même content que tu ai passé un bon moment. Tu sais si c’est un one shoot ou s’il y aura une suite ? Ne connaissant pas la fin, à toi de me dire ^^

    • Reply Sandy 28 novembre 2016 at 20 h 15 min

      Je n’ai pas lu beaucoup de ghost story mais je trouve que c’est assez peu cliché ici 🙂 C’est pas hyper effrayant, on sent juste quelque chose de bizarre, d’inquiétant, planer au-dessus du personnage principal et l’auteur réussit à maintenir cette impression durant toute la lecture. Quand c’est une saga, je le précise (en mettant le nom de la saga), comme là c’est pas le cas c’est un one-shot, sauf si l’auteur décide d’écrire une suite! Mais la fin n’en laissait pas du tout présagée une ^^

    Leave a Reply